Casser la voix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Casser la voix

Single de Patrick Bruel
extrait de l'album Alors regarde
Face B Flash Back
Sortie
Durée 4:16
Genre
Format
Auteur Gérard Presgurvic et Patrick Bruel
Producteur
Label RCA

Singles de Patrick Bruel

Pistes de Alors regarde

Casser la voix est une chanson de Patrick Bruel, parue sur son deuxième album Alors regarde. Elle est sortie le sous le label RCA Records en tant que premier single de l'album. Coécrit par Patrick Bruel et Gérard Presgurvic, ce tube va déclencher la « Bruelmania ».

En 1991, une version en public de la chanson est apparue sur l'album live de Bruel Si ce soir… et a été sortie en single en 1992.

Histoire[modifier | modifier le code]

En juillet 1989, Patrick Bruel n'a pas le moral : son premier album est un échec commercial et artistique et il ne sait pas dans quelle direction diriger sa carrière au cinéma. Impressionné par le concert de Jacques Higelin auquel il assiste aux Francofolies de la Rochelle, il a le sentiment d'être passé à côté d'une carrière de chanteur qui s'offrait à lui. Démoralisé, il marche dans les rues de la ville pendant toute la nuit. Rentré dans sa chambre d'hôtel vers 6 h du matin, il exprime sa rage et sa frustration en écrivant les paroles de Casser la voix d'un seul jet[1],[2].

En 1991, Patrick Bruel sort une version en public de Casser la voix sur la deuxième partie de l'album live Si ce soir…. Cette version sort en single l'année suivante et connaît par la suite un plus grand succès que la version studio dans les régions néerlandophones. Dans les classements néerlandais, elle atteint la huitième place, tandis qu'en Flandre elle atteint la 37e place[3].

Pour Patrick Bruel, Casser la voix, l'un de ses titres les plus personnels, « avant de devenir un succès, est d'abord un cri de désespoir »[4].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

45 tours (1989, RCA – PB 43259)[5]
No Titre Durée
A. Casser la voix 4:37
B. Flash Back 3:50
45 tours (1991, RCA – PB 45269)[3]
No Titre Durée
A. Casser la voix (Live) 4:47
B. Place des grands hommes (Live) 4:35

Accueil commercial[modifier | modifier le code]

En France, le 25 novembre 1989, le single entre à la 27e place du Top 50 et y reste durant 19 semaines. Il se classe à la 3e position le 1er janvier 1990[6].

Aux Pays-Bas, Casser la voix entre à la 86e place du Single Top 100 le 3 mars 1990, atteignant la 77e place la semaine suivante et reste dans le classement pendant cinq semaines. Elle ne réussit pas à atteindre le Nederlandse Top 40, restant à la 10e place du Tipparade. En 1992, la version live de la chanson obtient plus de succès dans le pays, atteignant la 8e place dans le Single Top 100 ainsi que le Nederlandse Top 40.

En Belgique néerlandophone, le 11 avril 1992, la version live de Casser la voix réussit à atteindre l'Ultratop 50, atteignant la 37e place. Elle reste dans le classement pendant deux semaines.

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1989–90) Meilleure
position
Drapeau de la France France (SNEP)[5] 3
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[7] 77
Drapeau : Québec Québec (Palmarès francophone)[8] 10
Version en public
Classement (1992) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[3] 37
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[9] 8
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[10] 8

Classements de fin d'année[modifier | modifier le code]

Classement (1989) Position
Drapeau de la France France (SNEP)[11] 57
Classement (1992) Position
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[12] 82
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[13] 63

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Date Ventes[14]
Drapeau de la France France (SNEP)[15] Disque d'argent Argent 1989 400 000

Récompenses[modifier | modifier le code]

Joëlle Bouvier et Régis Obadia reçoivent la Victoire du vidéo-clip de l'année lors des Victoires de la musique de 1990 pour la réalisation du clip.

Reprises[modifier | modifier le code]

La chanson a été reprise par plusieurs artistes dont David Hallyday, Garou et Patricia Kaas pour Les Enfoirés en 2000 ainsi que par Dee Dee Bridgewater[16].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Hornet, p. 39.
  2. Grassin et Médioni, p. 79.
  3. a b et c (nl) Ultratop.be – Patrick Bruel – Casser la voix (Live). Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 24 janvier 2021.
  4. Victor Hache, « Patrick Bruel : " J'ai décidé de passer à autre chose " », L'Humanité, (consulté le 5 août 2013)
  5. a et b Lescharts.com – Patrick Bruel – Casser la voix. SNEP. Hung Medien. Consulté le 6 mai 2014.
  6. « Casser la voix », Charts in France (consulté le 21 juillet 2013)
  7. (nl) Dutchcharts.nl – Patrick Bruel – Casser la voix. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 6 mai 2014.
  8. « Palmarès francophone - page 49 » [PDF]
  9. (nl) Top 40-lijst. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 24 janvier 2021.
  10. (nl) Dutchcharts.nl – Patrick Bruel – Casser la voix (Live). Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 24 janvier 2021.
  11. « TOP - 1989 », sur top-france.fr (consulté le 24 janvier 2021)
  12. (nl) « Bijzondere lijst: Top 100-Jaaroverzicht van 1992 », sur top40.nl (consulté le 24 janvier 2021)
  13. (nl) « Jaaroverzichten - single 1992 », sur dutchcharts.nl (consulté le 24 janvier 2021)
  14. Ventes de 1989
  15. http://www.infodisc.fr/S_Certif_Argent.php?debut=50
  16. Hornet, pp. 39 et 40.