Cassard (frégate)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cassard
Image illustrative de l’article Cassard (frégate)
Le Cassard au large de Toulon en 2003.
Type Frégate anti-aérienne
Classe Cassard
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Lancement
Statut  : retiré du service
Désarmement terminé le
Équipage
Équipage 27 officiers, 150 officiers-mariniers et 68 quartier-maîtres et matelots.
Caractéristiques techniques
Longueur 139 m
Maître-bau 14 m
Tirant d'eau 6,5 m
Tirant d'air 46 m
Déplacement 4 220 t/4 950 t en charge
Propulsion 4 diesels SEMT Pielstick
type 18 PA6 V280 BTC
2 hélices à 5 pales
Puissance 43 200 Ch (31 760 kW) (puissance propulsive)
Vitesse 29,6 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
  • 1 système surface-air TARTAR avec 40 Missiles anti-aérien SM1-MR
  • 8 Missiles Exocet MM 40 Block III
  • 1 Tourelle de 100 mm
  • 2 affûts pour canon de 20 mm F2
  • 4 affûts pour mitrailleuses 12,7 mm Browning M2
  • 2 tubes lance torpilles
  • 2 systèmes d’autodéfense rapprochée antiaérienne léger SADRAL (missiles Mistral)
Rayon d'action 930 t de gazole
4 665 Nq
Aéronefs 1 AS565 Panther (flottille 36F - embarqué si nécessaire en fonction du type de mission)
Carrière
Port d'attache Toulon
Indicatif D614

Le Cassard est une frégate antiaérienne de la classe Cassard (type F70) de la Marine nationale française. Elle participe à la lutte anti-aérienne. Son indicatif visuel est D614. Sa ville marraine est Dijon. Elle est nommée en l'honneur du marin et corsaire français du XVIIe siècle Jacques Cassard.

Le Cassard devait rester en service jusqu'en 2022[1] quand, avec son sister-ship le Jean Bart, ils auraient dû être tous deux remplacés par deux FREMM DA. La frégate est finalement retirée du service actif le [2].

Carrière opérationnelle[modifier | modifier le code]

En 2006, le Cassard a effectué la mission AGAPANTHE en Océan Indien au sein du groupe aéronaval, et fait partie de l'Opération Baliste.

La frégate a été déployée en 2011 au large de la Libye lors de l'Opération Harmattan[3].

Au 13 novembre 2013, le navire était déployé en Méditerranée orientale dans le cadre d'une coopération avec la marine libanaise[4],[5].

En 2015-2016, le Cassard fait partie de l'Opération Chammal pour escorter le porte-avions Charles de Gaulle[6].

Le 14 avril 2018, elle participe à l'opération Hamilton en Syrie[7].

Au cours de son ultime déploiement, alors que la frégate patrouillait dans le nord de l'Océan Indien (pour participer à l'exercice bilatéral Pearl of the West au Koweït), elle porte secours le 20 novembre 2018 au bitumier indien en détresse Durban Queen en dépêchant son hélicoptère Panther qui arrive sur site au moment où le navire chavire et récupère en trois rotations les douze marins à la mer[8]. Dans le cadre de son déploiement dans l'opération multinationale Manitou dans l'Océan Indien au début de l'année 2019, la frégate Cassard – en collaboration avec la marine australienne – intercepte des boutres et saisit sur l'un d'eux 670 kg d'héroïne au début du mois de février[9],[10], puis 2 tonnes de cannabis au large d'Oman le 22 février[11].

Retiré du service le , le désarmement du Cassard a pris fin le 20 décembre 2019. La coque est désormais en attente de son démantèlement depuis 2020.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :