Cass Browne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cass et Browne.
Cass Browne
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Genre artistique

Cassian "Cass" Browne, né le , est un batteur et auteur anglais. Il est connu notamment pour avoir été le batteur des groupes Senseless Things de 1986 à 1995 et Gorillaz de 2001 à 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cass Browne a débuté sa carrière de musicien en tant que batteur du groupe The Psychotics, qui deviendra Senseless Things en 1986. Le groupe se sépare en 1995, et Cass forme un nouveau groupe, Delakota, qui tournera quelques années. Jamie Hewlett, futur dessinateur du groupe Gorillaz, connaissait Cass car il avait conçu plusieurs pochettes d'albums pour Senseless Things. Damon Albarn, le compositeur du projet, l'invite à se joindre à celui-ci, en tant que batteur mais également scénariste et dialoguiste (les deux hommes se connaissent depuis la fin des années 80[1]). Cass se chargera d'écrire en grande partie l'histoire des membres virtuels du groupe, dessinés par Hewlett, et également de développer leur personnalité dans les dialogues des différents clips vidéo, broadcasts et autres interviews les mettant en scène. Ainsi, il écrira en grande partie Rise of The Ogre, biographie virtuelle du groupe, dont il sera également directeur de projet. Par ailleurs, il sera également chargé du branding de certains projets du groupe, comme par exemple les collaborations avec Converse ou encore Microsoft. Il quitte le groupe en 2012, après la tournée Escape To Plastic Beach Tour[2].

Cass Browne collaborera aussi avec Damon Albarn pour son album Mali Music, sorti en 2002. Depuis 2016, il joue dans un nouveau groupe, Deadcuts, où il retrouve Mark Keds, ancien leader de Senseless Things.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alsacowa, « Gorillaz - Cass Browne's subtitled interview (Live @ La Musicale) », (consulté le 26 février 2018)
  2. Anthony Dillon, « Cass Browne », sur cassbrowne.com (consulté le 26 février 2018)