Casola Valsenio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Casola Valsenio
Casola Valsenio
Panorama de Casola Valsenio
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région d'Émilie-Romagne Émilie-Romagne 
Province Ravenne 
Code postal 48010
Code ISTAT 039005
Code cadastral B982
Préfixe tel. 0546
Démographie
Gentilé casolani
Population 2 761 hab. (31-12-2010[1])
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 13′ 00″ nord, 11° 37′ 00″ est
Altitude Min. 195 m
Max. 195 m
Superficie 8 400 ha = 84 km2
Divers
Saint patron Santa Lucia
Fête patronale 13 décembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Casola Valsenio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Casola Valsenio

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Casola Valsenio
Liens
Site web http://www.comune.casolavalsenio.ra.it/
Map of comune of Casola Valsenio (province of Ravenna, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Casola Valsenio (Chèsla en dialecte romagnol) est une commune italienne de la province de Ravenne dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Casola Valsenio est situé à 195 mètres d’altitude dans la vallée du Senio, sur les basses collines des Apennins, en limite de la Toscane et de la province de Bologne. La commune est desservie par la route provinciale SP306 qui de l’embranchement avec la SS6 Via Emilia à Castel Bolognese (21 km) mène à Riolo Terme (12 km) puis en Toscane à Palazzuolo sul Senio (17 km) et Borgo San Lorenzo (51).

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Le bourg naît en 1216, de la destruction par Faenza de la forteresse de Casola qui était perchée sur la colline. Des fouilles archéologiques révèlent l’existence plus ancienne d’un centre habité par les Étrusques, les Celtes et les Romains.

En l’année 1000, fondation de l’abbaye bénédictine de Valsenio, laquelle lance une vaste opération de bonification agraire et défrichement de terrains cultivables, avec plantation de châtaigniers.

En 1424, Casola jure fidélité au duc de Milan Philippe Marie Visconti, pour repasser aux Manfredi de Faenza, puis à Girolamo Riario et Catherine Sforza, seigneurs d’Imola et Forlì et, enfin au duc Valentino César Borgia.

Au XVe siècle, fief de la famille Ceroni (ou Ceronesi), contre laquelle, en 1563, se mesurèrent le grand duc de Toscane Cosime de Médicis et le pape Pie IV qui, avec plus de 5 000 hommes, détruisirent le domaine des Ceronesi.

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Durant l'occupation napoléonienne, émerge le personnage de Giovanni Soglia Ceroni (1779-1856), nommé Cardinal par le pape Grégoire XVI, devient secrétaire d’État du pape Pie IX. On lui doit l’accroissement du territoire communal, soustrait à la commune voisine de Brisighella, et la construction des couvents des Sœurs de Sainte Dorothée et des Frères franciscains.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Comme dans toutes les régions, Casola subît les violences des fascistes, qui en janvier 1922, assassinèrent le dirigeant socialiste Luigi Sasdelli.

Pendant la seconde guerre mondiale la position, dans la vallée du Senio, de Casola lui occasionna d’âpres batailles entre les partisans et l’armée allemande (octobre 1944), surtout après l’enfoncement par les alliés de la ligne gothique.

Monuments et lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

Via G. Matteotti et la Tour de l’horloge
  • Le parc régional de la veine de gypse romagnole (2 042 ha), spectaculaire et importante dorsale rocheuse en travers des Apennins qui descend jusque dans la vallée
  • La Villa Il Cardello, antique hôtellerie d’une abbaye médiévale, ancienne maison du poète et écrivain Alfredo Oriani (1856-1909). Aujourd’hui, monument national et musée de l’écrivain[2].
  • Tour d’une ancienne forteresse médiévale, à 715 mètres d’altitude sur le mont Battaglia[3].
  • Abbaye de San Giovanni Battista in Valsenio.
  • L’église de Settefonti, plus ancienne église du pays.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1946 1951 Filippo Pirazzoli PCI  
1951 1957 Domenico Fiorentini PCI  
1957 1976 Amleto Rossini PCI  
1976 1990 Gianpaolo Sbarzaglia PCI  
1990 1994 Franco Tronconi PSI  
1994 1999 Marino Fiorentini PRC  
1999 2009 Giorgio Sagrini DS/PD  
2009 en cours Nicola Iseppi PD  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Zattaglia, Baffadi, S.Apollinare, Valsenio, Mercatale

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Borgo Tossignano, Brisighella, Castel del Rio, Fontanelice, Palazzuolo sul Senio, Riolo Terme

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
4 1265 1285 7495 6474 4513 3383 0512 9302 844
2012 - - - - - - - -
2 724--------

Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1er janvier 2010 la population étrangère résidente était de 222 personnes.

Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Drapeau de la Roumanie Roumanie 80
2 Drapeau de l'Albanie Albanie 74
3 Drapeau du Maroc Maroc 23

Personnalités liées à Casola Valsenio[modifier | modifier le code]

Fêtes et évènements[modifier | modifier le code]

  • Herbe en fleur, dernière fin de semaine de mai, le jardin des herbes "Augusto Rinaldi Ceroni" de 4 ha avec 400 variétés d’herbes et de plantes médicinales.
  • le Marché des herbes, tous les vendredis de juillet, stands d’herboristerie de diverses régions d’Italie.
  • la Fête du marron de Casola Valsenio : seconde fin de semaine d’octobre, ventes de marrons et dégustations de plats à base de marrons.
  • la Fête des fruits oubliés, unique en son genre, la fin de la troisième semaine, Crataegus azarolus, jujubier commun, coing, poire, pomme, nèfle, Sorbier et arbousier.
  • la Fête du printemps et des pensées, le 25 avril de chaque année,
  • Casola est une fable, les samedis de juillet et août, théâtre des enfants,
  • la Foire de Valsenio, premier dimanche de mai, foire aux bestiaux.
  • les Rencontres internationales de spéléologie, tous les deux à quatre ans, en automne[4].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]