Caslano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la géographie de la Suisse
Cet article est une ébauche concernant la géographie de la Suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Caslano
Blason de Caslano
Héraldique
Vue du village depuis le lac
Vue du village depuis le lac
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Tessin
District Lugano
Maire Emilio Taiana
Code postal 6987
N° OFS 5171
Démographie
Population 3 996 hab. (31 décembre 2009)
Densité 1 407 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 58′ 00″ Nord 8° 53′ 00″ Est / 45.966661, 8.883335
Altitude 272 m
Superficie 284 ha = 2,84 km2
Divers
Langue Italien
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton du Tessin

Voir sur la carte administrative du Canton du Tessin
City locator 14.svg
Caslano

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Caslano

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Caslano
Liens
Site web www.caslano.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Caslano est une commune suisse du canton du Tessin.

Patrimoine bâti[modifier | modifier le code]

Caslano, église San Cristoforo

Église paroissiale San Christoforo, en limite nord-ouest du village. Mentionnée en 1352, reconstruite en 1636-1653, avec deux chapelles latérales, chœur rectangulaire et clocher. Large façade classique avec pilastres toscans et fronton. Portail Renaissance 1677 par les tailleurs de pierre de Pura. Au-dessus du portail, mosaïque illustrant le saint patron de l'église, par Aurelio Gonzato, 1966. À l’intérieur, voûtes en plein cintre, avec décor peint de la seconde moitié du XIXe siècle. Maître autel de 1742. Le fond du chœur est illustré d'une représentation de Jésus à Emmaüs, sans doute de Giovanni Battista Bagutti, vers 1790-1800. Dans une chapelle latérale, décor en stuc de Martino Neuroni, 1684, qui encadre des scènes de la vie de Marie et Jésus. Dans la chapelle de la Vierge, devant d’autel en scagliola. Autel Saint-Joseph néoclassique de Giovanni Negri, vers 1830-1840[3].

Villa Ferretti (Piazza Lago 50), belle demeure de style éclectique (1903, architecte A. Fivaz), agrémentée d’une tour coiffée d’une lanterne, et située au bord du lac, dans un grand parc[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • KFS, Kunstführer durch die Schweiz : Glarus, Graubünden, Nidwalden, Obwalden, Schwyz,Tessin, Uri, t. II, Bern, (ISBN 3-906131-96-3).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan de la population résidante permanente (total) selon les districts et les communes, en 2009 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 1er septembre 2010).
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. KFS 2005, p. 798.
  4. KFS 2005, p. 799.

Sur les autres projets Wikimedia :