Casino municipal de Biarritz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Casino municipal de Biarritz
Casino municipal
Biarritz-Le casino municipal-20121221.jpg
Présentation
Type
Style
Construction
1929
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
commune
Coordonnées
Localisation sur la carte des Pyrénées-Atlantiques
voir sur la carte des Pyrénées-Atlantiques
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le casino municipal de Biarritz est un immeuble de style Art déco édifié à Biarritz, dans les Pyrénées-Atlantiques, en 1929 par l'architecte Alfred Laulhé. Partiellement rénové dans les années 1990, il est inscrit aux monuments historiques en 1992.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un premier casino avait été construit entre 1856 et 1858 grâce à Benito R. de Monfort[1].

L’architecte[modifier | modifier le code]

Fils d'un boulanger de l'avenue de France, Alfred Lamoureu, dit Laulhé, est né le à Biarritz. Après une scolarité au lycée de Bayonne il fait des études à l'école spéciale d'architecture de Paris, atelier Laynaud. Il sort diplômé en 1900. De 1903 à 1905 il collabore avec Édouard Niermans à la reconstruction de l'Hôtel du Palais. Sa collaboration avec ce prestigieux cabinet et son mariage avec la fille de l'entrepreneur chargé des travaux, Amélie Bourtayre, lui mettent le pied a l'étrier. Alfred Laulhé meurt en 1956 à Biarritz, villa Gordiada, sans descendance[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le casino se dresse sur la Grande Plage, en plein centre de Biarritz. Il contient, outre des salles de jeux et des salons de réception, un théâtre, une piscine, un restaurant ainsi qu'un bar sportif[3].

Les éléments protégés par les monuments historiques sont constitués du vestibule, de la galerie et de l'élévation[4],[5].

Il est aujourd'hui exploité par le Groupe Barrière qui inaugurait en son nouveau casino après neuf mois de travaux et 5,3 millions d'euros d'investissement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Monique et Francis Rousseau, Biarritz-promenades, Biarritz, Atlantica, 2002, p. 60.
  2. Institut français d'architecture, Département Archives et histoire, Biarritz, le casino : 1929-1994, Paris, éditions Norma, , 126 p. (ISBN 2-909283-14-3, notice BnF no FRBNF35712405).
  3. Christophe Sorel, « Casino Barrière de Biarritz », sur casinosavenue.com (consulté le 27 juillet 2015).
  4. « Le casino municipal de Biarritz », sur le site patrimoine-de-france.com (consulté le 3 septembre 2015).
  5. « Inscription aux monuments historiques », notice no PA00084559, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l’architecture : MériméeVoir et modifier les données sur Wikidata