Casinca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Casinca était une pieve de Haute-Corse, située à l'orée de la Castagniccia. Elle était aussi appelée Quadru et était rattachée au diocèse de Mariana.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de l'ancienne piève de Casacconi correspond aux territoires des communes actuelles de :

Les pièves limitrophes de Casinca sont :

Rose des vents Casacconi Marana Rose des vents
Casacconi N
O    Casinca    E
S
Ampugnani Tavagna

Toponymie[modifier | modifier le code]

Selon Xavier Poli, une simple conjecture, Casinca dérive de Casa-Asinca par raison d'euphonie. Asincum oppidum (Var. Osincum), nom de lieu mentionné par Ptolémée dont l'emplacement est indiqué par les cartes topographiques, était la pieve de Casinca, avec un oppidum à Castellare-di-Casinca[1].

Plus vraisemblablement, Pierre Lamotte rattache le nom de Casinca à la racine prélatine *KAS- désignant une hauteur, une montagne[2].

La pieve religieuse[modifier | modifier le code]

L'église de San Pancraziu, ancienne église piévane de la Casinca.

L'église piévane, ou "pieve" de Casinca était l'église de San Pancraziu. Elle est située sur la commune de Castellare di Casinca. Geneviève Moracchini-Mazel date cette église aux environs des IXe et Xe siècles[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Xavier Poli in La Corse dans l'Antiquité et dans le Haut Moyen Âge p. 117 - Librairie Albert Fontemoing Paris 1907
  2. Pierre Lamotte, « La Toponymie corse et les études de Substrat », Corse historique,‎
  3. Geneviève Moracchini-Mazel in Les Églises Romanes de Corse - Klincksieck, CNRS, 1967