Casey (rappeuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Casey.
Casey
Description de cette image, également commentée ci-après

Casey, avec l'Asocial Club, au Festival Terre(s) Hip Hop 2014.

Informations générales
Nom de naissance Cathy Palenne
Naissance
Rouen, Drapeau de la France France
Activité principale Chanteuse, rappeuse
Genre musical Hip-hop, rap français
Instruments Voix
Années actives Depuis 1995

Casey, de son vrai nom Cathy Palenne, née en 1976 à Rouen, est une rappeuse française. Elle réside actuellement au Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis. Elle est, pour le journaliste Jacques Denis du Monde diplomatique, « un cas à part » au sein d'un rap révolté[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tout comme ses acolytes d'Anfalsh Casey, d'ascendance martiniquaise, revendique son rap comme étant du rap de fils d'immigrés et non du rap français. Les thèmes les plus souvent abordés dans sa musique sont les problèmes de racisme, les violences policières, ainsi que le passé esclavagiste et colonial de la France[2]. Elle critique en plus ouvertement tout trafic d'influence, notamment sur la bande originale du film homonyme[3].

En 2006 Casey publie trois projets indépendants. Elle publie en premier lieu un maxi intitulé Ennemi de l'ordre, suivi d'un street-CD, Hostile au stylo, en forme de rétrospective sur onze ans de la carrière de Casey incluant 64 chansons dont 10 inédits. Elle publie également son premier album, Tragédie d'une trajectoire, le . L'album comprend un duo avec Ekoué de La Rumeur, On ne présente plus la famille. Casey en profite également pour rapper sur ses origines dans la chanson Chez moi[4]. Il atteint la 180e place des classements français[5]. Elle participe en mars 2007 à l'émission Cultures urbaines sur la chaîne France Culture[6]. Ses morceaux sont régulièrement programmés sur France Inter[7],[8], chaîne sur laquelle elle est notamment l'invitée en septembre 2011, avec Bernie Bonvoisin, dans l'émission Sous les étoiles[9].

En 2009, Casey joue dans la pièce de théâtre Timon d'Athènes — Shakespeare and Slam[10], de la metteur en scène Razerka Ben Sadia-Levant. Dans cette adaptation de la pièce de Shakespeare, Timon d'Athènes, en partie rappée et slammée, Casey joue le rôle d'Apemantus, un philosophe cynique et revêche[11]. En 2011, du 22 février au 12 mars, la pièce est rejouée à la Maison des Métallos[12],[13]. Casey travaille aussi avec le collectif Zone libre, un projet rock qui associe l'ancien guitariste de Noir Désir Serge Teyssot-Gay, le guitariste de Yann Tiersen Marc Sens et Cyril Bilbeaud, le batteur de Sloy. Hamé de La Rumeur et B.James, d'Anfalsh, collaborent également. Le premier album L'Angle mort sort en 2009 et il est suivi d'une tournée en France[14],[15]. En 2011, le collectif publie un nouvel album, Les Contes du Chaos[16].

Le 8 mars 2010, Casey sort chez Anfalsh son nouvel album solo, Libérez la bête[17],[18],[19],[20],[21]. Elle participe en 2014 à un nouveau projet collectif appelé Asocial Club, en collaboration avec les rappeurs Al, Prodige et Vîrus, ainsi que DJ Kozi, et cet ensemble abouti à un album, Toute entrée est définitive. En avril 2016, elle sort un nouveau morceau, Places gratuites, accompagné d'un clip, extrait du film Vers la tendresse de la réalisatrice Alice Diop[22].

Engagements[modifier | modifier le code]

Casey fait partie des signataires d'une tribune[23] dénonçant le texte d’orientation adopté pour trois ans par le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) à son congrès du 30 mars et du 1er avril 2012 à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Cette tribune critique les références au « racisme anti-blanc » de ce texte.

Casey fait partie des signataires de l’appel pour laisser les fossiles dans le sol pour en finir avec les crimes climatiques, aux côtés du prix Nobel de la paix Adolfo Pérez Esquivel. Cet appel interpelle les gouvernements quant à leurs subventions reversées aux entreprises qui exploitent les énergies fossiles[24].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

EP et street-CD[modifier | modifier le code]

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 1995 : Ligne2mire (sur la mixtape L'Art d'utiliser son savoir)
  • 1997 : La parole est mienne (sur la mixtape L 432), Freestyle (sur la mixtape What's the flavor DJ Poska #25)
  • 1998 : Tabou (sur l'album Princesses nubiennes des Nubians)
  • 1999 : Avant que le silence nous dévore (avec Less du Neuf et MC Jean Gab'1, sur la bande originale du film Trafic d'influence)
  • 1999 : C'est quoi le dièse ? (sur la mixtape Première classe vol. 1)
  • 1999 : Quelqu'un (aux côtés de Trade Union) sur la mixtape Indigo version RnB
  • 1999 : Faites du bruit (sur l'album Tout Saigne de La Clinique)
  • 2001 : Que d'la haine, vol.1 (avec Anfalsh)
  • 2001 : La Valse des enragés (sur l'album de Less Du Neuf, Le temps d'une vie et aux côtés d'Ekoué)
  • 2001 : J'élabore (sur le maxi de Sheryo, Ghetto Trip - 1er EP.ZODE aux côtés de Prodige)
  • 2001 : Pur produit de la crise (sur le maxi La Bande originale aux côtés d'Acto)
  • 2001 : Les Envieux (présent sur le maxi La Bande originale aux côtés de Sheryo)
  • 2002 : Freestyle (sur la mixtape de LIM, Violences urbaines aux côtés de Sheryo, Navea et Prodige
  • 2003 : Premiers sur le rap (sur le Live à Montreuil de La Rumeur, dernière chanson de l'album)
  • 2004 : Que d'la Haine, vol.2 (avec Anfalsh)
  • 2005 : Que d'la Haine, vol.3 (avec Anfalsh)
  • 2005 : Terroristes du rap (sur la mixtape Neochrome vol.3, aux côtés de Sheryo, Prodige et Navea)
  • 2005 : Reconnais le travail (sur la mixtape Narcobeat 2 : règlement de compte aux côtés de La Rumeur et de Al
  • 2005 : 1000 efforts (sur la mixtape Juste Nous Vol.1 aux côtés de Bunzen)
  • 2005 : Y a-t-il... (sur l'album de Bams, De ce monde... aux côtés d'Ekoué)
  • 2006 : Parité (sur la mixtape Insurrection aux côtés de EXS)
  • 2007 : Les bronzés font du rap (Remix) (sur l'album de La Rumeur, Du cœur à l'outrage aux côtés d'Al, Spécio, B. James et Prodige)
  • 2007 : On t'extermine (sur la mixtape Industreet aux côtés de Dybo)
  • 2007 : Représailles Chapitre 1 (avec Anfalsh)
  • 2007 : 97 (sur l'album Da Project, aux côtés de Shaolin)
  • 2008 : Mes peines et mon mal (sur la compilation FAT TAF 2 aux côtés de Ekoué)
  • 2008 : Du karcher au charter (sur Nord Sud Est Ouest d'Ekoué aux côtés de B.James et Prodige)
  • 2008 : À la pointe de la technologie (sur l'album de Lavage de Cervo)
  • 2008 : Ça fait mal quand même sur l'album High-tech & Primitif de AL aux côtés de Ekoué (La Rumeur) et AL
  • 2008 : Héritage sur l'album Instruments De Torture aux côtés de R.D'Elite et Guy-Al MC
  • 2009 : All inclusive sur la mixtape Antidote V-1.0 "Soins intensifs" aux côtés de AL
  • 2009 : Proletaire sur l'album Black List (Zone Interdite) aux côtés de Kapone et Prodige
  • 2009 : De la Soufrière à la montagne Pelée sur l'album du Bavar & Ekoué (Nord Sud Est Ouest vol.2) aux côtés Du Bavar, Prodige et de B.James
  • 2012 : Dernière mise au point (Représailles Chapitre 1)
  • 2012 : Le silence se fait entendre (premier album de Prodige, Calvaire ; Prodige, Casey & B.James)
  • 2013 : Casse d'anthologie (Lavage 2 Cervo feat. Casey)
  • 2013 : - Constat Inquiétant (Casey feat. Shanky)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Denis, « Rap domestiqué, rap révolté », sur Le Monde diplomatique,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  2. Casey, « Heureusement qu'on a été massacrés par millions... ça nous a appris à manger proprement », sur Article11.info,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  3. https://www.youtube.com/watch?v=fHR7zBdXBew
  4. « CASEY – Tragédie d’une trajectoire », sur La voix du hip-hop,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  5. « Csey - Tragédie d'une trajectoire charts », sur Charts in France (consulté le 14 avril 2016).
  6. « Emission du mardi soir : CULTURES URBAINES avec Casey et Bernard Benhamou », sur France Culture,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  7. « l'émission du mercredi 5 mai 2010 - Casey », sur France Inter (consulté le 14 avril 2016).
  8. « Hommage à Aimé Césaire * 3 avril 2011 », sur France Inter (consulté le 14 avril 2016)
  9. « Bernie Bonvoisin avec Casey, Patrick Frémeaux - 7 septembre 2011 », sur France Inter (consulté le 14 avril 2016).
  10. Emmanuelle Dreyfus, « Shakespeare remixé », sur ruedutheatre.eu,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  11. Marina Da Silva, « Timon D'Athènes” raconté à tous », sur Monde diplomatique,‎ (consulté le 12 avril 2011).
  12. « TIMON D'ATHÈNES SHAKESPEARE AND SLAM », sur Maison des Métallos (consulté le 14 avril 2016).
  13. « Timon d’Athènes Shakespeare and slam d’après William Shakespeare », sur France Culture,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  14. « Rock et rap en Zone Libre », sur RFI Musique,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  15. « Zone libre, Casey et Hamé », sur RFI Musique,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  16. Fara C., « Contes du chaos, une épopée rock’n rap », sur l'Humanité,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  17. « Casey «Le verbe n’est plus seulement de leur côté» », sur l'Humanité,‎ (consulté le 13 avril 2010).
  18. Églantine Chabasseur, « Casey, l’irréductible du rap français », sur RFI Musique,‎ (consulté le 13 avril 2010).
  19. En sol majeur, émission du 31 mars 2010 consacrée à Casey, sur Radio France internationale (partie 1, partie 2).
  20. « Casey en live avec Apprends à t'taire », sur culturebox.francetvinfo.fr,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  21. Thomas Blondeau, « Casey : libérez la bête », sur Inrockuptibles,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  22. (fr) inrockstv, « Casey publie un nouveau clip sombre et torturé pour "Places gratuites" - Les Inrocks », sur Les Inrocks (consulté le 23 avril 2016)
  23. « Racisme antiblanc » : le texte du Mrap « préoccupant », sur Rue89,‎ (consulté le 14 avril 2016).
  24. « Climate Crimes FR » (consulté le 6 septembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]