Casal di Principe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Casal di Principe
Casal di Principe
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Campanie Campanie 
Province Caserte 
Code postal 81033
Code ISTAT 061019
Code cadastral B872
Préfixe tel. 081
Démographie
Gentilé casalesi
Population 21 514 hab. (31-03-2017[1])
Densité 935 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 01′ 00″ nord, 14° 08′ 00″ est
Altitude Min. 16 m
Max. 16 m
Superficie 2 300 ha = 23 km2
Divers
Saint patron Maria SS. Preziosa
Fête patronale 12 septembre
Localisation
Localisation de Casal di Principe
Localisation dans la province de Caserte.
Géolocalisation sur la carte : Campanie
Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Casal di Principe
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Casal di Principe
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Casal di Principe
Liens
Site web http://www.comune.casal-di-principe.ce.it

Casal di Principe est une commune de la province de Caserte dans la Campanie en Italie.

La ville est connue pour sa mozzarella et pour ses liens avec le crime organisé[2], notamment pour être le fief du clan des Casalesi[3],[4] qui tirent son nom de la commune[5].

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune, ainsi que le village voisin de San Cipriano d'Aversa, est tristement célèbre pour être un des haut-lieux de la camorra de la province de Caserte.

Le , au milieu de la nef de l'église San Nicola di Bari de Casal di Principe, le curé du village Don Peppino Diana est assassiné de deux balles dans la tête alors qu'il se préparait à célébrer la première messe de la journée[6]. Le père Diana, tué par un des clans locaux, était devenu célèbre dans toute la Campanie pour avoir osé s'opposer publiquement à la camorra.

À la fin des années 1990, Casal di Principe est la commune comptant le plus grand nombre d'homicides par arme à feu d'Europe[7].

Economie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Evénement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
13 juillet 1988 16 juillet 1990 Francesco Schiavone DC  
16 juillet 1990 30 septembre 1991 Alessandro Diana DC  
30 septembre 1991 21 novembre 1993 Paolino Maddaloni    
21 novembre 1993 22 novembre 1994 Renato Natale PDS & Liste civique  
22 novembre 1994 23 avril 1995 Paolino Maddaloni    
23 avril 1995 23 décembre 1996 Vincenzo Corvino CCD & Liste civique  
23 décembre 1996 13 juin 1999 Basilicata, Cupello, Provolo    
13 juin 1999 29 juillet 1999 Luigi Scalzone Renouveau italien  
29 juillet 1999 16 avril 2000 Gerardina Basilicata    
16 avril 2000 15 mars 2002 Pasquale Martinelli Alliance nationale  
15 mars 2002 26 mai 2003 Paolino Maddaloni    
26 mai 2003 6 juin 2006 Francesco Goglia Forza Italia  
6 juin 2006 28 mai 2007 Savina Macchiarella    
28 mai 2007 17 avril 2012 Cristiano Cipriano Forza Italia-PdL  
17 avril 2012 25 mai 2014 Guida, Cagnazzo, Mametti    
25 mai 2014 En cours Renato Natale Liste civique (Centro-Destra)  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Cancello e Arnone, Grazzanise, San Cipriano d'Aversa, San Tammaro, Santa Maria la Fossa, Villa di Briano, Villa Literno, Casapesenna


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Fabio Gambaro, « Roberto Saviano : le pourfendeur de la Camorra », sur Le Monde.fr, (ISSN 1950-6244, consulté le ).
  3. Margherita Nasi, « Roberto Saviano, l'icône antimafia de plus en plus contestée en Italie », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. Italie: arrestation de trois femmes liées à la mafia, bfmtv.com, 2 février 2017
  5. Italie : le clan des Casalesi décapité après l'arrestation de son chef, 20minutes.fr, 7 décembre 2011
  6. Gunmen Linked to the Mafia Kill an Italian Priest in His Sacristy, The New York Times, March 20, 1994
  7. Roberto Saviano (trad. de l'italien), Gomorra : Dans l'empire de la Camorra, Gallimard, , 356 p. (ISBN 2070782891)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :