Casa de Estudillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Casa de Estudillo
Casa de Estudillo - main entrance.jpg
Entrée principale de la Casa de Estudillo.
Présentation
Destination initiale
habitation[1]
Destination actuelle
musée[1]
Style
Spanish Colonial architecture (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Architecte
Hazel Wood Waterman (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Comté
Ville
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Californie

(Voir situation sur carte : Californie)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : San Diego

(Voir situation sur carte : San Diego)
Point carte.svg

La Casa de Estudillo ou Estudillo House est un bâtiment en adobe du parc historique d'État d'Old Town San Diego, à San Diego, en Californie, aux États-Unis. La Casa de Estudillo était considérée à son apogée comme l'une des plus belles maisons en Haute-Californie[2].

Description[modifier | modifier le code]

Le bâtiment est en forme de fer à cheval, de plain-pied avec un patio[2]. Sa façade mesure 34,4 mètres et ses ailes font 29,9 mètres de long.

Plan de la maison.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bâtiment a été construit entre 1827 et 1829 par José María Estudillo[1]. Ce dernier était commandant du Presidio de San Diego[1] et compte parmi les premiers colons de San Diego. À sa mort en 1830, son fils José Antonio Estudillo qui était percepteur, alcalde et juge à San Diego alors sous domination mexicaine puis, sous domination américaine, trésorier et assesseur de comté de San Diego, a hérité du bâtiment[1]. Il y résida avec sa famille jusqu'en 1887[1].

Restaurée en 1910 par l'architecte Hazel Waterman grâce à des fonds de la famille Spreckels[1], la bâtisse fut donnée à l'État californien par Legler Benbough avec le soutien de la National Society of Colonial Dames of America[1]. La maison est par la suite transformée en musée[1] avec une importante restauration complémentaire en 1968.

Postérité[modifier | modifier le code]

Classement et préservation[modifier | modifier le code]

Intégré au parc historique d'État d'Old Town San Diego, c'est le plus connu des bâtiments en adobe de celui-ci[1]. Il est désigné National Historic Landmark le — le parc d'État étant en lui-même aussi un National Historic Landmark — et California Historical Landmark.

Ramona[modifier | modifier le code]

Cette maison est citée dans le roman Ramona (1884) de Helen Hunt Jackson. Du coup, elle fut connue à tort comme l'endroit où Ramona s'est mariée (Ramona’s Marriage Place)[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a b c d e f g h i j k et l (en) « Old Town State Historic Park », sur sandiegohistory.org (consulté le 18 janvier 2012)
  2. a et b (en) [PDF] Patricia Heintzelman, « National Register of Historic Places Inventory-Nomination: Estudillo House », National Park Service, (consulté le 18 janvier 2012)