Carte d'identité électronique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La carte d'identité électronique, parfois désignée par l'anglicisme electronic IDentity (eID), est un type de carte d'identité mise en place dans de nombreux pays[1]. Celle-ci est constituée d’une carte à puce qui contient toutes les informations nécessaires et apparentes sur les anciennes.

Carte d'identité belge

Europe[modifier | modifier le code]

Le 2 août 2021, tous les pays membres de l'Union européenne doivent avoir adopté une carte d'identité au format « carte bancaire » électronique intégrant deux empreintes digitales et une photo d'identité[2],[3].

Belgique[modifier | modifier le code]

La première carte d'identité électronique belge a été introduite en 2003 et généralisée à toutes les nouvelles cartes d'identité en 2004[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. dont l'Autriche, la Belgique, l'Estonie, la Finlande, l'Italie, les Pays-Bas, l'Espagne et la Suède (cf. Ingo Naumann et Giles Hogben, « Privacy Features of European eID Card Specifications », Elsevier Network Security Newsletter,‎ , p. 9-13 (ISSN 1353-4858, lire en ligne))
  2. Règlement (UE) 2019/1157 du Parlement européen et du Conseil du 20 juin 2019 relatif au renforcement de la sécurité des cartes d'identité des citoyens de l'Union et des documents de séjour délivrés aux citoyens de l'Union et aux membres de leur famille exerçant leur droit à la libre circulation (Texte présentant de l'intérêt pour l'EEE.), (lire en ligne)
  3. « Une nouvelle carte d'identité plus petite et biométrique d'ici à 2021 », sur LExpress.fr, (consulté le 11 mars 2020)
  4. « FAQ -  eID - IBZ Institutions et Population », sur www.ibz.rrn.fgov.be (consulté le 11 mars 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]