Carte Dufour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Extrait de carte Dufour pour la région de Lausanne.

La carte Dufour (nom officiel en allemand, Topographische Karte der Schweiz) est le nom donné à un atlas au 1:100 000 du territoire suisse basé pour la première fois sur des mesures géométriques précises. Sa réalisation a débuté dans la première partie du XIXe siècle.

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet qui comportait 25 planches de environ 70 x 48 cm, fut réalisé entre 1845 et par le général suisse Guillaume Henri Dufour, également topographe[a]. La projection utilisée était une projection conique équivalente. Le point de référence pour l'altitude était les pierres du Niton, dont l'élévation à l'époque était estimée à 376,2 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Les travaux de Dufour permirent à la Confédération de disposer d'un outil précieux pour son armée et son administration. Certains relevés furent effectués par les cantons, mais la Confédération apporta sa contribution pour établir des données dans les zones montagneuses et difficiles d'accès. Ces mesures eurent lieu durant l'année 1818, puis sur une période comprise entre 1836 et 1862. Les levés originaux ont été effectués aux échelles de 1:25 000 en plaine et 1:50 000 en montagne. Elle a été publiée à l'échelle de 1:100 000. Le relief et les différences d'altitude sur les cartes de Dufour étaient essentiellement symbolisés par des hachures.

La carte fut reproduite grâce à des gravures sur cuivre, initialement par impression en creux puis à plat (dès 1905). Au départ monochrome, la carte a été améliorée par l'ajout d'une couleur en 1908 puis d'une autre en 1938. La dernière mise à jour de la carte eut lieu en 1939.

Intérêt historique de la carte Dufour[modifier | modifier le code]

La carte Dufour permet d'avoir une idée précise de la géographie suisse de la première moitié du XIXe siècle au début du XXe siècle. On y aperçoit des villages aujourd'hui disparus, des glaciers qui ont reculé ou encore des noms de montagne qui ont changé depuis cette époque. Les différentes éditions de la carte Dufour permettent également d'avoir un aperçu fiable de l'évolution démographique de la Suisse, de l'extension des agglomérations et des changements significatifs sur le territoire comme l'endiguement des rivières, la construction des routes et la développement du réseau ferroviaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Guillaume Henri Dufour a notamment été formé à l'École polytechnique (promotion X 1807) de Paris, à l'époque du Premier Empire français.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]