Carré de soie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie ne pas confondre avec un carré en soie, accessoire vestimentaire

Carré de Soie
Carré de soie
Le château d'eau du Carré de Soie
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Métropole Métropole de Lyon
Ville Villeurbanne - Vaulx-en-Velin
Géographie
Coordonnées 45° 45′ 36″ nord, 4° 55′ 27″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon
Voir sur la carte administrative de la Grand Lyon
City locator 14.svg
Carré de Soie
Géolocalisation sur la carte : Villeurbanne
Voir sur la carte administrative de Villeurbanne
City locator 14.svg
Carré de Soie

Le Carré de Soie est un quartier à cheval entre Villeurbanne et Vaulx-en-Velin dans la métropole de Lyon. Il correspond à un quartier limité à l'ouest par le Boulevard périphérique de Lyon, au nord par le Canal de Jonage, au Sud par la route de Genas, et à l'est par l'avenue Roger-Salengro. S'il existait déjà un quartier de La Soie, l'appellation Carré de Soie est par contre relative au projet de réhabilitation du quartier au début du XXIe siècle.

Au sein du Carré de Soie, le quartier Bel-Air a bénéficié en 2009 d'une réhabilitation comprenant la création d'espaces verts.

Histoire[modifier | modifier le code]

Historiquement, c'est un quartier très industriel de l'est lyonnais où étaient présentes de nombreuses usines textiles traitant la soie (la soie artificielle en particulier à l'usine T.A.S.E. de Vaulx-en-Velin), d'où le nom du quartier. Cette ancienne usine est en 2011 un des lieux de la Biennale d'art contemporain de Lyon.

Le renouveau du quartier[modifier | modifier le code]

Le quartier fait l'objet d'un vaste projet de réhabilitation orchestré par le Grand Lyon. Les usines désaffectées ont été détruites et laissent place à différents projets :

  • La création d'un pôle multimodal de transports en commun avec l'arrivée de la ligne de tramway LEA-T3 en décembre 2006 et de l'ouverture du prolongement de la Ligne A du métro de Lyon le 2 octobre 2007 pour offrir une correspondance avec le tramway, 6 lignes de bus passent aussi dans ce pôle multimodal tout neuf : les lignes 16, 52, 64, 68, 82, Zi3 et la ligne directe Eurexpo. Cela permet de rejoindre le quartier de La Part-Dieu en 11 minutes par le tramway et la Presqu'île (Lyon) en 14 minutes par le métro (pour Hôtel de Ville - Louis Pradel). La ligne de tramway Rhônexpress fait aussi un arrêt à Vaulx-en-Velin La Soie depuis août 2010, cela permet de rejoindre l'Aéroport Lyon-Saint-Exupéry en 20 minutes. Le quartier a donc un positionnement optimal en termes de déplacement en transports en commun.
  • Il existe aussi un Parc Relais pour les transports depuis le printemps 2010.
  • Un pôle de loisirs et de commerces (Centre commercial du Carré de soie) qui réunit un centre commercial de 60 000 m2 avec de nombreux grands magasins d'équipement de la maison, de bricolage et de sports. Il y a une dizaine de cafés-restaurant, un multiplex de cinéma et prochainement une grande surface alimentaire de 3 500 m2 [1]. Ce centre commercial a ouvert le 1er avril 2009. Ce pôle de loisirs est aussi constitué de l'hippodrome de Lyon-Villeurbanne qui a été détruit puis reconstruit en même temps que le centre commercial (Les deux sont liés par une passerelle au-dessus de l'avenue de Bohlen). L'hippodrome permet des courses de nuits. Au centre de l'hippodrome, un centre de loisirs propose des activités autour de l'équitation, principalement pour les enfants. On note aussi la présence d'un skate parc.
  • Un pont doit être construit dans le long de la rue de la poudrette au-dessus du canal de Jonage pour rejoindre les parties peuplées de Vaulx-en-Velin, il sera réservé aux modes doux et est conçu dans le cadre de l'aménagement des berges du canal de Jonage. Une consultation est en cours pour l'aménagement des berges.
  • De nombreux sites industriels désaffectés ont été démolis, ce qui laisse à disposition de nombreuses friches prêtes à de nouvelles constructions. Les projets de construction s'étalent entre 2010 et 2016 pour aboutir à une création de 12 000 emplois et une augmentation des habitants de 15 000 personnes.[réf. nécessaire]
  • Le siège régional de Veolia environnement est en construction depuis 2012.
  • Le siège social national d'Adecco a été livré en 2016[2].
  • Un grand parc paysager de 5 000 m2 sera construit en 2017 côté Villeurbanne.

Projet WOOPA[modifier | modifier le code]

Woopa est un projet immobilier environnemental issu du mouvement coopératif[3]. Le projet regroupe deux espaces : bureaux et logements sociaux[4]. Le tout sur 20 000 m2 dont 11 000 m2 pour la partie bureau. Woopa est une vitrine du mouvement coopératif [5] et du développement durable[6].

Historique[modifier | modifier le code]

La construction de Woopa a débuté en mai 2010. Ce bâtiment est né d'une volonté de construire une vitrine du mouvement coopératif et de la finance éthique[7].

Il a été réalisé grâce à la réunion de 12 associés des acteurs de coopératives spécialisées dans l'ingénierie du bâtiment, les services bancaires, le logement social et la distribution de produits biologiques qui ont formé la SCI Pôle Carré de Soie.

Il se situe à Vaulx-en-Velin la Soie, sur une zone de friche industrielle, et se veut renforcement de l'accessibilité à l'est de l'agglomération lyonnaise (2006-2007 : T3 et métro A), construction du pôle commercial et de loisirs Carré de soie (octobre 2009)[8].

Architectes[modifier | modifier le code]

Le projet a été mené par l’architecte Thomas Rau (Amsterdam) en collaboration avec les cabinets d’architecture Soho (Lyon)[9] et ITF (Chambéry).

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Woopa est un bâtiment à énergies positives conçu pour produire plus d'énergies primaires qu'il n'en consomme et ainsi avoir des émissions faible de CO2 répondant aux normes de 2050 en matière de rejet de gaz carboniques[10].

La conception prend en compte l'approche bioclimatique : minimiser les besoins et assurer un confort thermique grâce à une excellente isolation, l'optimisation des surfaces vitrées, un triple vitrage. Pour répondre à ses objectifs, Woopa intègre :

  • de nombreux panneaux solaires, 150 m2, qui assurent la production d'eau chaude pour les logements ainsi que des panneaux photovoltaïques 1 500 m2
  • deux types de chaudière à bois et à cogénération à huile qui permettent d'assurer le chauffage et la production d'électricité
  • une dalle active inerte qui passe sous le bâtiment et émet de la chaleur grâce à la circulation de l'eau intérieure mais permet le « rafraîchissement » en utilisant la nappe phréatique.

Les systèmes utilisent les énergies renouvelables qui ont été développées pour s'intégrer au mieux au concept du bâtiment : la coopération et le développement durable. La mutualisation des systèmes de production d'énergie et de consommation d'énergie permet de consommer moins.

Le bâtiment est conçu pour accueillir plusieurs entreprises issues du milieu coopératif dans un même bâtiment espace bureau.

Notes et références[modifier | modifier le code]