Carré rouge (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Carré Rouge)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carré rouge.
Carré rouge
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hip-hop, rap français
Instruments Voix, turntables
Années actives Depuis 1996
Labels Bad Life
Composition du groupe
Membres Manolo, Stone Black, Jazzy Jazz, DJ Soon, Fresh le Venin

Carré rouge est un groupe de hip-hop français, originaire de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Il se compose de trois rappeurs (Manolo, Stone Black, Jazzy Jazz), d'un DJ (Soon) et d'un producteur (Fresh le Venin). Le groupe fait partie d'une seconde génération de groupes marseillais « moins médiatisés, sans accord avec les majors[1]. »

Biographie[modifier | modifier le code]

Carré rouge est formé en 1996. Les membres débutent leur carrière en participant à différents LP et notamment à la bande originale du film Taxi de Gérard Pirès, jusqu'à la sortie de leur premier maxi auto-produit intitulé Hommes de terrain au label indépendant Bad Life en 1999[2]. « Ca s'était pas trop mal passé, le truc avait été bien diffusé, donc on s'est dit pourquoi pas continuer et faire un essai avec eux pour l'album. C'était la continuation de notre travail sur Hommes de terrain », explique DJ Soon[2].

En 2000, ils participent à l'album Mode de Vie... Béton Style du Rat Luciano[3]. En octobre 2001, le groupe publie son tout premier album collectif De la part de l'ombre, attendu depuis deux ans[2]. Pour l'album, les membres s'inspirent de leur vécu et du côté sombre de la ville de Marseille[2],[4].

En 2007, Black Stone de Carré Rouge participe à l'album Chroniques de Mars Vol. 2 du groupe IAM sur la chanson Pas vu venir[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Vie Infecte (sur la bande originale du film Taxi))
  • 1998 : Le Cash n'a pas de famille / Sacrifice (sur la mixtape L'odyssée Martienne Chapitre I)
  • 1999 : Black qui marronne (sur la mixtape L'odyssée Martienne Chapitre II)
  • 1999 : À qui se fier (sur la bande originale du film Zonzon)
  • 1999 : Biz de rimes (sur la mixtape La Tourmente Vol.1 de Tourment De L'Est)
  • 2000 : Mes yeux qui parlent (sur la compilation Marseille Underground)
  • 2000 : Adrénaline (feat. Le Rat Luciano)
  • 2001 : x2 Titre Inédit (sur la mixtape Original MCs de DJ Venom)
  • 2001 : Croire en qui? Croire en quoi? (sur la compilation Sad Street DJ Kheops)
  • 2005 : Rouge (sur la compilation Lyrikal K Libre)
  • 2006 : Illicite (sur la compilation S.N.T Esprit de clan vol.1)
  • 2006 : Junior (sur la compilation Réflexions)
  • 2007 : Black Braqueur Vol.1 (mixtape de Stone Black Mixée par DJ Djel (FF))
  • 2008 : Street réalité (sur la compilation Département 13)
  • 2011 : Stone Black - J'ai ça dans le sang (feat. Melodaz) (sur la compilation PMP Vol.2 -Paris/Marseille Project de DK Prod)
  • 2011 : Manolo - Antrax (sur la mixtape Avant l'album mixée par DJ Soon)
  • 2012 : Dans l'air du temps (sur l'album de Manolo)
  • 2013 : Black Braqueur Vol.2 (sur la mixtape homonyme de Stone Black, mixée par DJ Soon)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Seconde chronique : Marseille infuse... », sur mucem.org (consulté le 20 mai 2016).
  2. a, b, c et d « Interview - Carré Rouge », sur cosmichiphop.com, (consulté le 20 mai 2016).
  3. « Le Rat Luciano › Mode de Vie... Béton Style », sur gutsofdarkness.com, (consulté le 20 mai 2016).
  4. « Carré Rouge - De la part de l'ombre - chronique », sur cosmichiphop.com (consulté le 20 mai 2016).
  5. « Chroniques de Mars Vol. 2 - chronique », sur musiqueradio.com, (consulté le 20 mai 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]