Carpobrotus edulis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carpobrotus edulis est une espèce de plante grasse de la famille des Aizoaceae. En français, elle est appelée Croc de sorcière, Griffe de sorcière, Doigt de sorcière, Ficoïde comestible ou Figuier des Hottentots.

Originaire d'Afrique du Sud, elle fut importée en Amérique et en Europe au début du XXe siècle pour l'ornement et pour la stabilisation des sols. Son fruit est comestible.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une plante grasse rampante, reconnaissable à ses feuilles charnues opposées à section triangulaire, en forme de griffe de 3 à 10 cm de long.

Les fleurs ont un diamètre de 8-9 cm, et sont de couleur rose vif ou jaune pâle.

Le fruit, comestible, produit de nombreuses graines, souvent une centaine.

Écologie[modifier | modifier le code]

Étendue couverte de Carpobrotus edulis au Portugal.

Cette plante pousse sur les sols sableux, souvent sur les dunes littorales. En Europe, on la trouve sur tout le littoral atlantique et méditerranéen.

En Afrique du Sud, les feuilles sont mangées par les tortues; le cobra du Cap tend des embuscades aux petits rongeurs attirés par les fruits. Les fleurs sont pollinisées par les abeilles solitaires, les abeilles charpentières, et de nombreuses espèces de coléoptères. Les fleurs sont mangées par les antilopes et les babouins. Les massifs offrent un abri pour les escargots et les lézards tels que les scinques. Les fruits sont consommés par les babouins, les rongeurs, les porcs-épics et les antilopes qui dispersent ainsi les graines via leurs excréments.

Carpobrotus edulis et l'homme[modifier | modifier le code]

Usage[modifier | modifier le code]

Le fruit peut être consommé cru, ou cuit en confiture au goût acide. Il est consommé notamment en Afrique du Sud.

Plante invasive[modifier | modifier le code]

Échappée des jardins, elle est devenue une plante invasive notamment en France métropolitaine sur le pourtours méditerranéen[1]. Elle couvre des surfaces considérables et constitue une menace pour la biodiversité. Elle peut être remplacée par l'armérie maritime ou gazon d'Espagne (Armeria maritima), ou par la marguerite naine (Erigeron karvinskianus).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des plantes envahissantes, éditée par l'Agence Méditerranéenne de l'Environnement (juillet 2003)