Caroline St-Hilaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Caroline St-Hilaire
Fonctions
Mairesse de Longueuil
Prédécesseur Claude Gladu
Successeur Sylvie Parent
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Longueuil, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Parti politique Bloc québécois
Action Longueuil
Conjoint Maka Kotto
Diplômé de Université du Québec à Montréal
Profession Politicienne

Caroline St-Hilaire (née le à Longueuil, Québec) est une femme politique québécoise, ancienne mairesse de la Ville de Longueuil, ex-présidente du conseil d’agglomération de Longueuil et vice-présidente du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a été députée à la Chambre des communes du Canada, représentant la circonscription québécoise de Longueuil—Pierre-Boucher sous la bannière du Bloc québécois de 1997 à 2008. Le , elle annonce sa candidature à la mairie de Longueuil. Le 1er novembre, elle est élue mairesse de la Ville de Longueuil[1].

Diplômée de l'UQAM en administration des affaires, elle est active dans le milieu culturel montréalais. Elle a été consultante chez MCMS Musique, administratrice à la Société du droit de reproduction pour les auteurs, éditeurs et compositeurs du Québec (SODRAC). Elle a apporté sa contribution à la fondation de la Société pour la promotion de la relève musicale de l'espace francophone (SOPREF).

Durant ses quatre mandats en politique fédérale, Caroline St-Hilaire a été porte-parole de sa formation politique dans les dossiers de la condition féminine, des transports, des droits de la personne et du sport. Elle a également été leader parlementaire adjointe du Bloc québécois à la Chambre des communes. Le , elle annonce qu'elle ne solliciterait pas un nouveau mandat lors des élections fédérales d'octobre 2008.

Son conjoint est Maka Kotto, avec qui elle a siégé au Parlement d'Ottawa. Kotto a également représenté la circonscription de Bourget à l'Assemblée nationale du Québec sous la bannière du Parti québécois.

En septembre 2017, elle publie Se faire entendre, autobiographie dans laquelle elle révèle sa surdité et annonce quitter la vie politique[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éric Clément, « Caroline St-Hilaire vise la mairie de Longueuil », La Presse,‎ (lire en ligne)
  2. « La mairesse de Longueuil Caroline St-Hilaire révèle qu'elle est sourde », Radio Canada, 14 septembre 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]