Caroline Sauvajol-Rialland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Caroline Sauvajol-Rialland est une spécialiste française de l'infobésité et en communication et gestion de l'information en entreprise.

Professeur à l'Institut d'études politiques de Paris (Sciences Po), à l’Institut international du commerce et du développement (ICD) et maître de conférence à l’Université catholique de Louvain, elle se consacre particulièrement aux questions liées à la surcharge informationnelle en entreprise[1] ou infobésité, au droit à la déconnexion dans les organisations[2] et aux problématiques attachées à l'excès quotidien de mails[3].

Ancienne journaliste (1994-2000) et responsable de l’information et de la communication au sein du Groupe La Poste (2011-2006), elle intervient également pour Wolters Kluwer et au Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ) ainsi qu'en qualité de consultante en entreprise.

Membership scientifiques[modifier | modifier le code]

Caroline Sauvajol-Rialland est membre du Lasco (Laboratoire d’analyse des systèmes de communication d'organisation) - de l’Université catholique de Louvain et du LaRA, laboratoire de recherche appliquée de l’Institut international du commerce et du développement (ICD).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Caroline Sauvajol-Rialland a publié plusieurs livres et articles scientifiques, notamment Infobésité : Comprendre et maîtriser la déferlante d’informations[4], premier livre sur l’infobésité en France qui fut nominé aux Hub Awards 2013 parmi les livres les plus influents sur le digital, et intervient régulièrement dans les médias[5],[6],[7],[8], presse écrite, radio[9] et télévision. Elle anime aussi de nombreuses conférences : Niort Numéric, L'infobésité tue la communication ! (TedX[10]), Infobésité versus obésité : treat information like junk food (Pecha Kucha[11])...

Elle est auteure en 2015 du court-métrage L'infobèse[12].

Publications

  • Les Relations Publiques, avec Andrea Catellani, Éditions Dunod 2015
  • Infobésité, gros risques et vrais remèdes, L’Expansion Management Review 2014[13]
  • Infobésité : Comprendre et maîtriser la déferlante d’informations, Éditions Vuibert 2013
  • Les réseaux sociaux numériques offrent-ils une alternative 2.0. aux pratiques traditionnelles de mobilisation collective dans le monde du travail ?, Recherches en Communication 2013[14]
  • Les mobilisations 2.0 du monde du travail, L’Expansion Management Review 2013[15]
  • Mieux s’informer pour mieux communiquer, Éditions Dunod 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Olivier de Lagarde, « Un cadre passe 30 % de son temps à gérer ses mails », sur France Info, (consulté le 3 février 2015)
  2. Caroline Sauvajol-Rialland, « Droit à la déconnexion : inventer un nouveau modèle de gouvernance », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  3. Philippe Duport, « Des solutions concrètes pour lutter contre l'excès de courriels », sur franceinfo.fr, (consulté le 12 novembre 2015)
  4. Caroline Sauvajol-Rialland, Infobésité : Comprendre et maîtriser la déferlante d'informations, Paris, Vuibert,
  5. Caroline Sauvajol-Rialland, « Rapport Mettling : droit et devoir à la déconnexion » [html], sur lemonde.fr, (consulté le 12 novembre 2015)
  6. « Prière de ne pas décrocher, une tribune de Caroline Sauvajol-Rialland », sur liberation.fr, (consulté le 28 mars 2017)
  7. Caroline Sauvajol-Rialland, « "Le droit à la déconnexion n'est qu'une première étape" », sur lemonde.fr, (consulté le 28 mars 2017)
  8. Edouard Laugier, « "Déconnectez-moi" », sur lenouveleconomiste.fr, (consulté le 28 mars 2017)
  9. « Le Secret des sources : L'infobésité », sur France Culture, (consulté le 10 mai 2016)
  10. « L'infobésité tue la communication ! », sur YouTube, (consulté le 16 juin 2016)
  11. Caroline Sauvajol-Rialland, « Infobésité versus obésité : treat information like junk food », sur pechakucha.org, (consulté le 10 mai 2016)
  12. « L'infobèse », sur youtube.fr, (consulté le 28 mars 2017)
  13. Caroline Sauvajol-Rialland, « Infobésité, gros risques et vrais remèdes », L'Expansion Management Review, no 152,‎ (lire en ligne)
  14. Caroline Sauvajol-Rialland, « Les réseaux sociaux numériques offrent-ils une alternative 2.0 aux pratiques traditionnelles de mobilisation collective dans le monde du travail ? », Recherches en Communication, no 37,‎ (lire en ligne)
  15. Caroline Sauvajol-Rialland, « Les mobilisations 2.0 dans le monde du travail », L'Expansion Management Review, no 151,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]