Caroline Montigny-Rémaury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Caroline Montigny-Rémaury
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Conjoint
August de Serres-Wieczffinski (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Instrument
Maître

Caroline Montigny-Remaury, née le à Pamiers et morte le à Paris 8e, était une pianiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est l’épouse du publiciste Léon Montigny[1], veuve, elle épouse l'ingénieur des Ponts et chaussées Auguste Wieczffinski de Serres (1841-1900[2]), elle est la sœur de l’artiste peintre Léontine Rémaury[3] laquelle est l'épouse de l’artiste peintre Louis Bauderon de Vermeron[4], la belle-sœur d'Ambroise Thomas, directeur du Conservatoire de Paris.

Elle est la mère de Jean-Maurice-Charles Montigny, (né le , Paris 9e), préfet de la Sarthe, et d’Alice Montigny, en littérature Henry Ferrare[5], épouse du sculpteur Emile Lafont, (mariage le , Paris 9e)[6].

Elle fut l'élève de Franz Liszt. Elle se produisit en province et à l'étranger, à Bordeaux, à Lyon, à Londres, où son apparition fit sensation, et au Gûrzenich de Cologne, où elle s'était rendue sur la demande de Ferdinand Hiller, et où elle obtint un véritable triomphe. Pianiste virtuose, elle fut une inspiratrice pour beaucoup de compositeurs et se vit souvent dédier des œuvres, par Pierné, Fauré ou Saint-Saëns. Ce dernier écrivit son Wedding-Cake pour son second mariage en 1886 (elle devint alors Caroline de Serres Wieczffinski), et lui dédia ses Études pour la Main gauche seule, opus 135 (1912), après qu'elle se fut gravement blessée à la main droite, et avec laquelle elle ne pouvait plus jouer.

Elle meurt le [7], en son domicile 2, Cité Odiot, elle est inhumée au Père Lachaise[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nécrologie de Léon Montigny « Le Temps » 4 janvier 1872
  2. Obsèques d’Auguste Wieczffinski de Serres « Le Temps » 24 août 1900
  3. Mme Bauderon de Vermeron, née Léontine Rémaury, artiste peintre « Dictionnaire général des artistes de l'École française depuis l'origine des arts du dessin jusqu'à nos jours ; T1 ; Émile Bellier de La Chavignerie et Louis Auvray ; 1882-1885 », page 43.
  4. Obsèques au cimetière Montmartre de Louis Bauderon de Vermeron « Le Temps » 4 novembre 1870
  5. Mme Henry Ferrare fille de Mme Montigny-Rémaury, la grande pianiste, et nièce d’Ambroise Thomas « Le Gaulois » 24 octobre 1912
  6. Mariage de M. Emile Lafon, neveu de l'amiral, avec Mlle Alice Montigny, fille de Mme Montigny-Rémaury « Le Matin » 6 juillet 1894
  7. Nécrologie de Fanny-Marceline-Caroline Rémaury « Le Ménestrel » 28 juin 1913
  8. Obsèques de Mme Caroline Montigny-Rémaury « Gil Blas » 21 juin 1913

Liens externes[modifier | modifier le code]