Caroline Ducey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caroline Ducey
Description de cette image, également commentée ci-après
Caroline Ducey en 2015.
Nom de naissance Caroline Trousselard
Naissance (41 ans)
Sainte-Adresse, Seine-Maritime
Nationalité Drapeau de la France française
Profession actrice
Films notables Romance X (1999)
Une vieille maîtresse (2007)
Le Plaisir de chanter (2008)
Bangkok Renaissance (2012)
Séries notables Les Petits Meurtres d'Agatha Christie (2010)
Les Beaux Mecs (2011)
En immersion (2015)
Site internet carolineducey.fr

Caroline Ducey, de son nom de naissance Caroline Trousselard[n 1], née le [1] à Sainte-Adresse (Seine-Maritime), est une actrice française .

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de Caroline est pilote maritime et sa mère professeur de sciences[réf. nécessaire]. Elle grandit à Marseille et suit dès son enfance des cours de danse classique et des cours de théâtre auprès des élèves de Mlle Lamberton, directrice du Conservatoire d'art dramatique de Marseille. Elle entre au conservatoire l'année de sa terminale.

Elle fait ses débuts au cinéma en 1993 dans le film Trop de bonheur de Cédric Kahn, sélectionné au Festival de Cannes dans la section « Un certain Regard » en 1994.

L'année suivante, elle s'installe à Paris et entre en classe préparatoire littéraire au lycée Condorcet[réf. souhaitée] et prépare le concours de l'École Normale. Elle obtient son deuxième rôle principal dans Familles je vous hais de Bruno Bontzolakis en 1996.

Elle atteint la notoriété en 1999 avec la sortie de Romance réalisé par Catherine Breillat. Le film propose une « réflexion » sur le désir féminin et masculin et fait bouger les lignes de leur représentation traditionnelle. Elle obtient à cette occasion une nomination au César du meilleur espoir féminin.

Elle poursuit sa carrière en intervenant dans des films d'auteurs qui questionnent leur génération[En quoi ?] - Carrément à l'ouest de Jacques Doillon avec Lou Doillon, Shimkent Hôtel de Charles de Meaux, avec Melvil Poupaud et Romain Duris, La Cage d'Alain Raoust - mais aussi des films d'époque[C'est-à-dire ?] - La Chambre Obscure de Marie-Christine Questerbert, adapté d'une nouvelle du Decameron de Boccace, L'âme en jeu de Roberto Faenza - et des films éclectiques[évasif] - La Californie de Jacques Fieschi (avec Nathalie Baye, Roschdy Zem), Doo Wop de David Lanzmann, Bangkok Fighter de Jean-Marc Minéo.

Caroline Ducey devient en 2011 membre du comité de parrainage de l'Institut régional du cinéma et de l'audiovisuel (IRCA) présidé par le réalisateur Magà Ettori[réf. souhaitée].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est la sœur de Marion Trousselard, médecin chercheur en neurophysiologie des émotions[réf. nécessaire].

Elle a été la compagne du guitariste Yarol Poupaud au début des années 2000. Elle partage actuellement la vie du réalisateur David Lanzmann[réf. nécessaire].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Caroline Ducey en .

À la télévision[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Elle est créditée sous son vrai nom pour son premier film, Trop de bonheur, puis prend le pseudonyme de Caroline Ducey pour la suite de sa carrière.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]