Caroline Delage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Caroline Delage
Naissance (38 ans)
Paris (Île-de-France)
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Journaliste
Animatrice de télévision
Animatrice de radio
Spécialité Politique
Autres activités Animatrice de télévision
Chroniqueuse
Médias
Pays Drapeau de la France France
Média Télévision
Radio France Info
Télévision France 24
D8

Caroline Delage, née le 23 août 1980 dans le 17e arrondissement de Paris, est journaliste, animatrice de télévision et de radio et auteure d'émission.

Elle est journaliste-présentatrice pour la chaîne C8.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Caroline Delage obtient un baccalauréat scientifique au lycée Stanislas (Nice), puis suit une prépa hypokhâgne au Lycée Masséna (Nice). En 1998, elle étudie à Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence, où elle sort diplômée en 2002[1], major de promotion. Son mémoire de fin d’études porte sur « Le rôle de l’éditorial dans la presse française contemporaine ». En 2002, elle s’installe à Paris et intègre le Centre de formation des journalistes.

Carrière[modifier | modifier le code]

Diplômée du CFJ en 2004[2], elle commence sa carrière au sein de la radio France Info, alors dirigée par Michel Polacco, pour présenter les journaux et réaliser divers reportages. Elle travaille brièvement avec Harry Roselmack.

En 2005, Jean-Pierre Elkabbach alors PDG de Public Sénat la repère et la recrute. Au sein de la chaîne parlementaire, elle présente le vendredi Le 18H[3], mais aussi Parlement hebdo[4], puis L’Europe dans tous ses états et succède en 2006 à Léa Salamé, qui rejoint France 24, à la présentation de Paroles du monde[5], une émission sur l’actualité internationale. Elle se voit également confier la présentation de soirées spéciales (grands directs, soirées électorales…) comme la couverture de l’élection présidentielle américaine de 2008[6]. Elle réalise ainsi deux documentaires (45 min) tournés aux États-Unis OH, Ohio ! et Back to Ohio[7], présente l’émission hebdomadaire Les 100 Jours Obama et elle est à l’antenne, en direct, lors des deux grands temps forts de l’élection : la nuit électorale et la journée d’investiture du Président Obama. En 2010, elle réalise et anime l’émission Et si on partait [8]; et assure la présentation du magazine d’enquête et de reportages Retour sur[9].

En parallèle de son activité à Public Sénat, Caroline Delage, rappelée par France Info à l’été 2006 tient la chronique D’un horizon à l’autre[10] et Les Fils de l'info sur les nouvelles pratiques du journalisme à l'été 2010[11].

De 2006 à 2011, elle enseigne « l’écriture audiovisuelle » aux élèves du Master de journalisme international à l'IEP d'Aix en Provence et de 2011 à 2015 aux étudiants en spécialisation télé au Centre de formation des journalistes[12].

Elle quitte Public Sénat en 2011 et devient correspondante du groupe Canal+[13] et d’Europe 1[14] à Jérusalem (Israël-Paslestine).

Pendant deux ans, elle assure de nombreux directs en duplex de grands événements en Israël, Cisjordanie, Gaza, Liban, Jordanie tels que la libération de Gilad Shalit, l'opération pilier de défense sur Gaza, la visite de Barack Obama, la visite de Benoît XVI à Beyrouth, les obsèques des victimes de Mohamed Merah à Jérusalem[15]

Pendant cette période, elle réalise également des reportages pour Effet papillon[16], émission présentée par Victor Robert, diffusée le samedi à 13h40 sur Canal+ et collabore également au magazine Elle.

A l’été 2013, elle revient en France pour animer les matinales week-end d'Europe 1[17]. Le 26 août 2013, recrutée par Cécilia Rageneau et Céline Pigalle alors dirigeantes d’I-télé, Caroline Delage co-présente pendant 2 saisons Galzi jusqu’à minuit, une tranche d'informations et de décryptage de 22h à 00h, avec Olivier Galzi[18], ex-journaliste de France 2, présentateur des 4 vérités. Elle anime ensuite la session d’information Newsroom de 13h à 14h et de 16h à 18h (saison 2015-2016)[19]. Elle est aussi plusieurs fois envoyée spéciale en Israël-Palestine et « joker » de divers présentateurs tels que de Léa Salamé (journaliste-présentatrice sur la chaîne de 2011 à 2014), Olivier Galzi, Audrey Pulvar, Laurence Ferrari.[réf. nécessaire]

De retour de congé maternité en octobre 2016, elle présente Studionews avec Romain Desarbres de 9h à 12h[20] mais une crise à I-télé marquée par une grève historique bouleverse la grille[21]. À la reprise de l’antenne en janvier 2017, Caroline Delage anime provisoirement la tranche d’information de 16h à 18h[22], la présentation des journaux lors du Direct Ferrari, émission présentée par Laurence Ferrari de 18h et 20h[23] et assure de nombreux remplacements.

Caroline Delage est l'auteure d'Au tableau !!!, une émission politique dans laquelle les personnalités sont interrogées par des enfants de 8 à 12 ans. Produite en France par Mélissa Theuriau (416 Prod), l'émission est diffusée sur C8 le , sous le nom Présidentielle : Candidats au tableau ! ; des écoliers interrogent alors Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, François Fillon et Benoît Hamon, tous candidats à l'Élection présidentielle française de 2017[24]. Lors de cette diffusion, Au tableau !!!", est regardée par 1,3 million de téléspectateurs, soit 5,4% du public et 7,3% des FRDA-50 [25]. L'émission a également été adaptée en Belgique ; présentée par Ophélie Fontana, elle a été diffusée sur La Deux en [26]. "

En plus de ses activités audiovisuelles, Caroline Delage est jury pour le concours d’entrée au CFJ et membre du Conseil d'administration de l'Iremmo (Institut de recherche et d’étude sur la Méditerranée et le Moyen-Orient)[27]. Elle anime de nombreux débats lors d’événements tels que la Cité de la réussite[28] ou L’Université de la Terre[29].

En septembre 2017, Caroline Delage quitte la chaîne CNEWS pour rejoindre C8 et l'émission William à Midi ![30]. Caroline Delage assure la présentation du journal de la mi-journée et d'une chronique sur les télés du monde intitulée "TV d'ailleurs"[31]. En outre, la journaliste poursuit sa collaboration avec la société de production 416 Prod pour Au tableau !!!, l'émission qu'elle a créée. Après avoir interrogé des candidats à la présidentielle 2017, les écoliers interrogent désormais des personnalités.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Caroline Delage est en couple et mère de deux filles. Son frère, Thibault Delage, est ingénieur du son au studio L'Arrière Boutique[32].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Annuaire », sur http://www.diplomes-sciencespoaix.fr (consulté le 12 février 2017).
  2. « Liste complète des anciens élèves », sur http://reseaucfj.com (consulté le 12 février 2017).
  3. « Deux nouvelles tranches d'infos sur Public Sénat », sur jeanmarcmorandini.com, (consulté le 12 février 2017).
  4. David Carzon, « Sauvons Parlement Hebdo », sur http://carzon.20minutes-blogs.fr, (consulté le 12 février 2017).
  5. Olivier Zilbertin, « Paroles du monde », sur https://www.lemonde.fr, (consulté le 12 février 2017).
  6. « Caroline Delage présente le dispositif de Public Sénat pour les élections américaines », sur video/lefigaro.fr, (consulté le 12 février 2017).
  7. « Les Etats-Unis », sur https://www.publicsenat.fr (consulté le 12 février 2017).
  8. « "Public Sénat lance un nouveau rendez-vous dédié au voyage », sur www.lezappingdupaf.com, (consulté le 12 février 2017).
  9. Jean-Paul Taillardas, « Rentrée parlementaire », sur http://www.sudouest.fr, (consulté le 12 février 2017).
  10. Carine Didier, « Elle explore de nouveaux horizons pour France Info », sur leparisien.fr, (consulté le 12 février 2017).
  11. M.D, « France Info – 15 nouvelles chroniques estivales », sur http://www.radioactu.com (consulté le 13 février 2017).
  12. « Intervenants », sur cfjparis.com (consulté le 12 février 2017).
  13. « La Matinale », sur http://www.canalplus.fr (consulté le 12 février 2017).
  14. « Europe 1 Soir Emmanuel Faux - 08/05/13 », sur europe1.fr, (consulté le 12 février 2017).
  15. M.D, « Toulouse : Funérailles des victimes à Jérusalem », sur http://www.parismatch.com, (consulté le 12 février 2017).
  16. Pascal, « Reportage L'effet papillon : Israël, le mariage qui rend fou les extrémistes. », sur http://www.leblogtvnews.com (consulté le 12 février 2017).
  17. Martin A., « Caroline Delage », sur news-room.fr, (consulté le 12 février 2017).
  18. Julien Bellver, « i-Télé ouvrira son antenne en direct dès 5 heures à la rentrée », sur http://www.ozap.com, (consulté le 12 février 2017).
  19. « Programme I-télé », sur http://www.tv.fr (consulté le 13 février 2017).
  20. Julien Bellver, « La grille de rentrée d'iTELE, future CNEWS », sur http://www.ozap.com, (consulté le 12 février 2017).
  21. Anne-Aël Durand, « Un mois de grève à i-Télé : les raisons et l’échec d’un conflit sans précédent depuis 1968 », sur https://www.lemonde.fr, (consulté le 12 février 2017).
  22. François Artigas, « Les chaînes françaises sur le pont pour l'investiture de Donald Trump », sur telecablesat.fr, (consulté le 12 février 2017).
  23. Antoine Germain, « iTELE : après la grève, qui sont les journalistes qui ont décidé de rester ? », sur http://www.programme.tv, (consulté le 12 février 2017).
  24. « Au Tableau!: Macron, Mélenchon, Fillon et Hamon face à des enfants », (consulté le 17 mars 2017)
  25. « Audiences : "Samba" large leader devant "Les Enquêtes de Morse", succès pour "Au tableau !!!" sur C8 », sur http://www.ozap.com, (consulté le 21 mars 2017).
  26. AU.M, « Les politiques, sur les bancs de l’école », sur www.lalibre.be, (consulté le 12 février 2017).
  27. « L'Institut > Conseil d'administration », sur http://iremmo.org (consulté le 12 février 2017).
  28. «L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie», sur http://www.sncf.com, (consulté le 12 février 2017).
  29. « Programme », sur http://www.universitedelaterre.com, (consulté le 12 février 2017).
  30. L.B., « William Leymergie revient le 11 septembre sur C8 », sur https://www.20minutes.fr, .
  31. « TV d'ailleurs - William à midi - 05/10/2017 », sur www.c8.fr, .
  32. « L'arrière boutique studio », sur http://www.sefaireaider.com (consulté le 12 février 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]