Caroline Broué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Broué (homonymie).
Caroline Broué
Naissance
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Journaliste, productrice de radio
Bilan médias
Radio France Culture

Caroline Broué, née le 27 mai 1972, est une journaliste et productrice de radio française sur France Culture.

Biographie[modifier | modifier le code]

Caroline Broué est diplômée de sciences politiques[1] (Institut d'études politiques de Bordeaux) et de Lettres modernes[1] (3e cycle Paris Sorbonne), elle entre à France Culture en 1998[1] au magazine Staccato d’Antoine Spire, où elle anime des débats et fait des chroniques. Parallèlement, elle est responsable de la collection « Terrail Photo/Magnum Photos »[1].

En 2002, elle devient rédactrice en chef adjointe sur Les Matins de France Culture aux côtés de Nicolas Demorand, puis d’Ali Baddou, poste qu’elle occupe jusqu’en 2007[1].

Elle produit au cours de ces années de nombreuses émissions d’entretiens (À Voix nue) , de débats, de documentaires (Grandes traversées, Surpris par la nuit) pour France Culture, et participe, en 2006-2007, au « Rendez-vous des politiques ».

Elle a été conseillère éditoriale pour les émissions Le Bateau livre sur France 5 et Ce soir (ou jamais !) sur France 3.

De 2007 à 2009, elle a coordonné les « Questions d’époque » du lundi au vendredi et produit deux émissions : L’économie en questions et Place de la toile, la première émission de France Culture consacrée à Internet et aux usages des nouvelles technologies[1].

De 2009 à 2010, elle a créé et animé avec Hervé Gardette Les Retours du dimanche, magazine hebdomadaire de retour sur l’actualité.

De 2010 à 2016, elle a conçu et animé le magazine culturel quotidien de la mi-journée de France Culture, La Grande Table[2].

En septembre 2016, elle prend les commandes chaque samedi de la tranche 7-9 de France culture, La Matinale du samedi de France Culture[3].

Controverse[modifier | modifier le code]

Au cours d'un débat organisé en janvier 2018, Caroline Broué a demandé à l'écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie s'il « y [avait] des librairies au Nigéria ? »[4]. Cette question a provoqué une vive réaction des réseaux sociaux ainsi que des médias internationaux[5],[6],[7]. L'auteure a cependant clos la polémique concernant Caroline Broué, en écrivant[8] : « Ceci dit, la journaliste Caroline Broué était intelligente, profonde, et bien préparée. Lorsqu’elle a posé la question, j’en ai été saisie parce que c’était loin du registre intellectuel de ses précédentes questions. Je sais maintenant qu’elle essayait d’être ironique, de faire comprendre en ‘imitant les ignorants’, mais, parce qu’elle n’avait pas utilisé l’ironie jusque-là, je ne l’ai pas comprise. »

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]