Caroline Abadie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abadie.
Caroline Abadie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Députée française
Huitième circonscription de l'Isère
depuis le
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique

Caroline Abadie, née le [1] à Saint-Martin-d'Hères[2], est une femme politique française.

Elle est élue député de la huitième circonscription de l'Isère lors des élections législatives françaises de 2017[3]. Elle est membre du bureau exécutif de La République en marche depuis novembre 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Caroline Abadie étudie le droit puis travaille une quinzaine d'années dans le conseil en recrutement en Île-de-France. À partir de 2010, elle tient avec son époux des chambres d'hôtes à Grenay en Isère[4] dont elle renonce à s'occuper pour pouvoir se consacrer à sa campagne électorale[3].

Elle est élue députée de la huitième circonscription de l'Isère lors du second tour des élections législatives françaises de 2017. Elle devance avec 63,92 % des suffrages le candidat Front national, Thibaut Monnier[5]. Alors qu'elle espérait à la base siéger à la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale, elle intègre la commission des lois[6] et la mission d'information sur la justice des mineurs de cette commission.

Elle co-préside le groupe d'études "Prisons et conditions carcérales" avec Joaquim Pueyo et participe aux groupes d'études "Démocratie participative et e-démocratie" et "Lutte contre les addictions"[2].

En novembre 2017, à l'occasion du conseil national de La République en marche, elle intègre le bureau exécutif du parti[7].

Positions[modifier | modifier le code]

Caroline Abadie fait partie des nouveaux députés LREM qui sont issus du milieu de l'entreprise et qui se sont engagés après avoir été séduits par le côté « start-up » d’En marche ! : ils ont eux-mêmes imprégné le fonctionnement de LREM de leurs méthodes managériales et de leur jargon[8]. Elle soutient la réforme du code du travail et plaide en faveur d'un droit adapté aux entreprises. Pour elle, « nous ne pouvons plus avoir le même code pour une multinationale et pour une société de deux salariés. C'est trop rigide. ». Elle estime également que l'Assemblée nationale devrait compter plus d'entrepreneurs : « c'est important qu'elle compte des gens qui montent des business et créent des emplois »[6].

En décembre 2018, face au mouvement des Gilets jaunes, elle juge « intéressant de poursuivre la réflexion sur le RIC, qui est certainement un outil permettant de renforcer la démocratie »[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Caroline Abadie sur le Projet Arcadie.
  2. a et b Fiche de Caroline Abadie sur le site de l'Assemblée nationale
  3. a et b Jacky Page, « Législatives : qui est Caroline Abadie, la nouvelle députée (REM) de la 8e circonscription de l'Isère ? », France Bleu, 18 juin 2017.
  4. « Caroline Abadie », sur legislatives.en-marche.fr (consulté le 23 juin 2017)
  5. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  6. a et b « Députés LREM et chefs d'entreprise », sur Le Parisien, (consulté le 27 juillet 2017)
  7. Laurent de Boissieu, « En Marche (EM) », sur france-politique.fr (consulté le 27 août 2018).
  8. Jannick Alimi, « Les trois familles des députés En Marche ! », sur leparisien.fr, (consulté le 7 août 2017).
  9. Georges Aubry, « Saint-Clair-du-Rhône. Caroline Abadie refuse le débat avec le RN », Le Dauphiné,‎ .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]