Carnières (Nord)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carnières.

Carnières
Carnières (Nord)
Centre du village et tour gothique.
Blason de Carnières
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Caudry
Intercommunalité Communauté de communes du Caudrésis - Catésis
Maire
Mandat
Jean-Marie Tordoit
2014-2020
Code postal 59217
Code commune 59132
Démographie
Gentilé Carniérois
Population
municipale
1 093 hab. (2015 en augmentation de 2,15 % par rapport à 2010)
Densité 134 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 10′ 07″ nord, 3° 20′ 51″ est
Altitude 80 m
Min. 58 m
Max. 104 m
Superficie 8,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Carnières

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Carnières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Carnières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Carnières
Liens
Site web carnieres.free.fr

Carnières est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située à 12 km de Cambrai.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Carnières
Cagnoncles Rieux-en-Cambrésis Avesnes-les-Aubert
Cauroir Carnières Boussières-en-Cambrésis
Estourmel

Cattenières

Beauvois-en-Cambrésis

Fontaine-au-Pire

Transports[modifier | modifier le code]

La gare du Cambrésis.

Carnières était desservie par le Chemin de fer du Cambrésis, un chemin de fer à voie métrique qui cessa ses opérations en 1955. La gare se trouvait au hameau de Boistrancourt, sur la route nationale.

Toponymie[modifier | modifier le code]

On trouve le village mentionné au long des Xe au XIVe siècles sous les noms Carneres, Carneris ou Carneriis, Carnieres[1]. Il pourrait s'agit d'un lieu planté de charmes (carne ou carme en roman ou patois).

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Photographie montrant la mairie de Carnières
La mairie

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

En 1888, Mr Déjardin-Telliez, maire de Carnières, cultivateur, vice-président du Comité agricole de Cambrai, est candidat aux élections sénatoriales de 1888, sur la liste du Parti Conservateur, monarchiste, anti-républicain[3].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
en cours Jean-Marie Tordoit DVG  
Les données manquantes sont à compléter.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2015, la commune comptait 1 093 habitants[Note 1], en augmentation de 2,15 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9757181 0721 1151 3441 4261 4891 4981 495
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 6601 7601 8081 8831 9801 8171 7631 6871 642
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 6171 5611 3961 0521 0681 0811 0681 018990
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 0421 0601 0551 0651 0419309251 0351 078
2015 - - - - - - - -
1 093--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Carnières en 2007 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,0 
6,3 
75 à 89 ans
7,6 
11,6 
60 à 74 ans
11,4 
20,1 
45 à 59 ans
20,5 
22,8 
30 à 44 ans
22,6 
15,0 
15 à 29 ans
17,6 
24,0 
0 à 14 ans
20,3 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Économie[modifier | modifier le code]

La société Vicat dispose d'une unité de production de béton dans le hameau de Boistrancourt.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Germain et la tour gothique.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Carnieres (Nord)

Les armes de Carnières se blasonnent ainsi : De gueules au sautoir d'argent.

  • Selon le site officiel[11], le blason serait : « D'or à trois lions d'azur, au chef de gueules chargé d'une Notre-Dame-de-Grâce de carnation à mi-corps, tenant à senestre l'Enfant Jésus, et vêtue de gueules et d'azur. »
Blason de la ville de Carnières (2) (59) Nord-france.svg

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Boniface, Etude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry, (lire en ligne)
  • Eugène Mannier, Études étymologiques, historiques et comparatives sur les noms des villes, bourgs et villages du département du Nord, Paris, Auguste Aubry, Libraire-Éditeur, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]