Carnaval de Santa Cruz de Tenerife

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Reine du Carnaval de Santa Cruz de Tenerife 2006.

Le carnaval de Santa Cruz, situé dans la capitale de l´île de Tenerife, la plus grande de l´archipel des Canaries, est considéré comme étant le deuxième carnaval le plus populaire du monde après celui de la ville de Rio de Janeiro et est même jumelé à celui-ci pour cette raison. Chaque année, les festivités durent un mois, le plus souvent de fin janvier à fin février et font descendre dans les rues des milliers de personnes, surtout début février, lors de la grande semaine principale de l´événement. Le tourisme est à ce moment-là aussi important que celui présent en été.

Le carnaval, en 1980, a été déclaré fête d´intérêt touristique international et n´est pas loin d´obtenir une place dans le registre du patrimoine de l´humanité. En 2000, Tenerife a été élue cette année-là « Capitale mondiale du Carnaval ».

Deux parties bien différentes construisent le carnaval de Tenerife : le carnaval « officiel », et le carnaval « de rue ». Le carnaval officiel compte plus de 100 groupes présents lors des festivités (groupes de musique, de déguisements, … ) et le carnaval de rue avec la participation des résidents canariens ou bien même des touristes se prenant au jeu en se déguisant.

Des milliers de personnes sortent chaque soir, déguisés pour aller danser sur de la musique jouée par des orchestres locaux, de la musique caribéenne, de l´électro, et tout ça toute la nuit. Les gens profitent et font la fête pendant plus d´une semaine dans cette ville illuminée et plus vivante que jamais.

Histoire[modifier | modifier le code]

La tradition du carnaval a été importée dans les îles par les conquistadors espagnols au XVe siècle. D’abord réservé à l’élite, il est devenu rapidement très populaire malgré les réticences des autorités religieuses.

Interdit durant la période franquiste mais fêté clandestinement sous le nom de « fête d’hiver », le carnaval est de nouveau autorisé dans les années 1970.

Description[modifier | modifier le code]

Les rues se remplissent au gré des représentations et défilés. Des murgas (groupe de chansonniers qui avec des paroles satiriques décrivent la vie politiques de Tenerife) ou rondallas (petits orchestres philharmoniques) rythment le pas des comparsas, les danseurs et musiciens parés de leurs plus beaux atours.

Des bals et représentations musicales ou de danse sont offertes aux nombreux badauds.

Les festivités durent environ un mois tout autour de l’île et prennent fin avec « l’enterrement de la sardine ».

Le dernier week-end dit de piñata, les festivités prennent fin lors d’un énorme bal.

Thématiques[modifier | modifier le code]

Depuis de nombreuses années, le carnaval donne des thématiques à chacune de ses éditions :

  • Rome en 1987, pour la première année ou le carnaval de Santa Cruz a été thématisé. La place d´Espagne, la plus reconnue du carnaval était décorée de grandes colonnes pour se rapprocher du style romain et de laisser croire l´existence d´un temple. Lauriers et dorures étaient au rendez vous. Ce fut cette année que le Carnaval de Tenerife est entré dans le livre des records Guiness avec plus de 200 000 personnes dansant dans la rue.
  • la Jungle en 1988, carnaval décoré des colonnes de l´année précédente, recyclées et repeintes en blanc avec des feuilles de palmiers, les chars décorés de la même manière, et un King Kong grandeur nature réalisé par un artiste.
  • L´Égypte en 1989 décoré à partir de l´architecture de l´Égypte antique.
  • Le monde des contes en 1990 avec de chaque coté de la place d´Espagne, un monde différents: d´un coté le monde des gentils, de l´autre le monde des méchants.
  • L´espace en 1991 avec une antenne géante sur la place principale du carnaval, des éléments de décoration métalliques en tous lieux, néons et lasers présents également.
  • Le cinéma en 1992, décoré de plateaux de cinéma et de faux décors de film comme ceux du Western par exemple.
  • Le cirque en 1993, première année où la télé a filmé le carnaval pour le diffuser (Antenne 3) et en faire la promotion a niveau national et international. Cette année-là ont pu être observés des déguisements hors du commun tel qu´un déguisement de 6 m de hauteur pour 6.5 m de largeur par exemple. 
  • L´Atlantis en 1994
  • Les Mille et Une Nuits en 1995
  • Le Mexique en 1996
  • La Préhistoire en 1997
  • Le Moyen Age en 1998
  • Le monde de la BD en 1999
  • Les pirates en 2000
  • L´Odyssée de l´espace en 2001
  • Les années heureuses en 2002
  • L´Extrême Orient et la Chine en 2003
  • Celia Cruz en 2004
  • La comédie musicale hollywoodienne en 2005
  • Les Tribus en 2006
  • La mode en 2007
  • La magie en 2008
  • Le cinéma de la terreur en 2009
  • Tenerife, l´histoire du Carnaval en 2010
  • Enrique Gonzalez et Murgas Canarias en 2011
  • Flower-power, les années 60 prodigieuses en 2012
  • Bollywood et l´Inde en 2013
  • Les dessins animés en 2014
  • Le futur en 2015
  • Les années 80 en 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]