Quartier des Carmes (Toulouse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Carmes (Toulouse))
Aller à : navigation, rechercher
Quartier des Carmes
(oc) Quartièr de los Carmes
La place des Carmes et la rue du Languedoc vues depuis le toit du parking.
La place des Carmes et la rue du Languedoc vues depuis le toit du parking.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Ville Toulouse
Secteur 1 Centre (Carmes-Capitole-Arnaud Bernard)
Démographie
Population 5 795 hab.
Densité 197 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 35′ 53″ nord, 1° 26′ 39″ est
Superficie 2 940 ha = 29,4 km2
Transport
Métro Métro de Toulouse Ligne A du métro de Toulouse Ligne B du métro de Toulouse
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quartier des Carmes
(oc) Quartièr de los Carmes

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

Voir sur la carte administrative de Toulouse
City locator 14.svg
Quartier des Carmes
(oc) Quartièr de los Carmes

Le quartier des Carmes (en occitan : quartièr de los Carmes) est un quartier administratif de Toulouse. Il est situé au sud-ouest du secteur 1 - Centre (Carmes-Capitole-Arnaud Bernard), dans le centre historique de la ville.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le quartier des Carmes est un des quartiers centraux de Toulouse. Il se situe au cœur du centre historique, sur la rive droite de la Garonne. Il est d'ailleurs entièrement inclus dans le secteur sauvegardé.

Le quartier est délimité

Histoire[modifier | modifier le code]

Maison de Jean Calas rue des Filatiers.

Vieux quartier toulousain, traversé par le cardo romain (l'axe nord-sud), les Carmes s'organisent autour d'une ancienne halle, réaménagée en parking payant. La rue des Filatiers est une des rues les plus importantes du quartier. C'est dans cette rue notamment que l'on retrouve un des hauts lieux de l'histoire judiciaire toulousaine, la maison de Jean Calas. Le quartier est connu pour être animé. De nombreux restaurants et bars y sont implantés ainsi que le Marché des Carmes.


Principaux sites[modifier | modifier le code]

Toulouse. Les Carmes (1905)
La station de métro des Carmes sur la ligne B.

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Institutions culturelles[modifier | modifier le code]

  • DRAC Occitanie
  • Centre occitan des danses et musiques traditionnelles

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article. Marchés dans la ville, Archives municipales de Toulouse, 2009.

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]