Carmen Reinhart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carmen Reinhart

Carmen Reinhart (née en 1955) est une économiste américaine d'origine cubaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née Carmen Castellanos à La Havane, Cuba, en 1955, Carmen M. Reinhart avait dix ans quand ses parents ont émigré aux États-Unis, s’installant d’abord en Californie, puis en Floride. Elle a obtenu un PhD en économie à l'université Columbia, où elle a rencontré son mari, Vincent R. Reinhart, devenu chercheur à l’American Enterprise Institute.

Elle a été économiste chez Bear Stearns puis a travaillé plusieurs années au Fonds monétaire international (FMI), où elle était en dernier lieu directrice adjointe du service des études.

Elle est professeur d’économie et directrice du Centre pour l'économie internationale à l’université du Maryland. Elle siège aussi dans divers organismes, notamment au Council on Foreign Relations.

Carmen Reinhart a publié un grand nombre d’articles, en particulier dans l'American Economic Review, le Journal of Political Economy et le Quarterly Journal of Economics. Ses thèmes de prédilection sont les mouvements de capitaux internationaux, l'inflation, les taux de change et les crises bancaires et financières.

Présentés en 2008 et 2009 aux congrès annuels de l'American Economic Association (AEA), ses travaux récents réalisés avec Kenneth Rogoff, professeur de politique publique à l'université Harvard, ont été spécialement remarqués : ils annonçaient que la crise financière qui s'est développée à partir de 2007 était loin d'avoir produit toutes ses conséquences. Ces travaux ont été développés dans un livre paru en octobre 2009, This Time Is Different: Eight Centuries of Financial Folly, qui met en évidence la récurrence à travers l'histoire économique de périodes de surchauffe et de crise remarquablement similaires — y compris par le fait qu'on les considère toujours comme différentes des précédentes, d'où le titre du livre.

En avril 2013, une controverse apparaît sur les travaux réalisés avec Kenneth Rogoff liée à des erreurs de données faussant la conclusion de leurs précédentes études[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Carmen Reinhart, Kenneth Rogoff, 2009, This Time is Different: Eight Centuries of Financial Folly, Princeton University Press. Traduction française par Michel le Séac'h : Cette fois, c'est différent. Huit siècles de folie financière, 2010, Pearson[1].
  1. Notice au catalogue SUDOC