Carmelo Micciche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carmelo Micciche
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (51 ans)
Lieu Uckange
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1980-1990 Drapeau : France FC Metz 192 (43)
1983 Drapeau : France Stade Quimpérois
1984 Drapeau : France Sarreguemines 93
1984 Drapeau : France Thionville FC
1989 Drapeau : France Olympique de Marseille
1990-1991 Drapeau : France AS Cannes
1991-1993 Drapeau : France AS Nancy-Lorraine
1993-1996 Drapeau : Israël Hapoël Petah-Tikvah
1996-1997 Drapeau : Luxembourg Racing Rodange
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1987 Drapeau : France France 2 (1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1997-2004 Drapeau : France US Forbach
2004-2006 Drapeau : Belgique FC Bleid
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Carmelo Micciche, né le 16 août 1963 à Uckange (Moselle), est un ancien footballeur professionnel français qui occupait une place d'attaquant (ailier ou avant-centre).

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé au FC Metz, où il joue son premier match en équipe première pendant la saison 1980-1981[1], il est ensuite prêté à l'AS Sarreguemines (D 3) puis au Thionville FC (D 2). De retour à Metz, il se distingue en championnat comme en Coupe d'Europe. Ses bonnes performances en club, notamment lors de la saison 1986-1987, sont récompensées par deux sélections en équipe de France[2]. Ses débuts sont prometteurs : pour sa première sélection, contre l'Islande le 29 avril 1987 au Parc des Princes, il inscrit le 1er but, Yannick Stopyra assurant la victoire en fin de match. Cette rencontre reste dans les annales comme étant le dernier match de Michel Platini en équipe de France[3]. En octobre 1987, Micciche se blesse gravement au genou, ce qui l'éloigne plusieurs mois des terrains. En 1988 il remporte avec le club messin la Coupe de France, mais peine à retrouver le niveau qui était le sien, et ne sera plus convoqué sous le maillot tricolore[4].

Transféré à Marseille en 1989, Carmelo Micciche ne parvient pas à s'imposer. Il joue seulement quatre matchs de championnat avec le club phocéen en quelques mois avant de retourner au FC Metz - il est néanmoins considéré comme champion de France pour avoir disputé ces quelques matchs avec l'Olympique de Marseille[3]. Il poursuit ensuite sa carrière à l'AS Cannes puis à l'AS Nancy. En 1992 il rejoint Petah-Tikvah, un club de D1 israélienne, où il restera plusieurs années, et termine sa carrière professionnelle au Racing Rodange, au Luxembourg, en 1996-1997[3].

De retour en France il devient entraîneur-joueur durant plusieurs saisons à l'US Forbach (CFA et National). À 41 ans, il continue de jouer, avec une licence amateur, au FC Bleid en D4 belge avec une autre ancienne gloire de l'AS Nancy et du FC Metz, David Zitelli.

Après deux années d'inactivité, pour se consacrer à sa famille, Marco Morgante, entraîneur-joueur de l'AS Florange (club de DHR), lui propose de signer une licence à la trêve de la saison 2006-2007 pour aider le club et son entraîneur, alors relégable à la trêve, de remonter au classement. Carmelo Micciche ressort les chaussures de son armoire et à 43 ans marque 9 buts et deux passes décisives, devenant le meilleur buteur de l'équipe. Il signe un nouveau contrat saison 2008-2009 comme entraineur/joueur avec l'AS Talange. En janvier 2012, Carmelo signe une licence en Promotion Honneur de la Ligue Lorraine pour l'ESAP Metz, un club situé dans la banlieue messine à Borny[5]. Pendant la saison 2012-2013, il évolue toujours au club dans la section vétérans. Depuis la saison 2013-2014, il coach l'équipe féminine du club avec une victoire en coupe de Moselle.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur

Entraîneur-joueur

Entraîneur

  • 2013- : ESAP Metz Féminines

Palmarès[modifier | modifier le code]

FC Metz

  • Coupe des Coupes : 1/8 de finaliste: 1984/85, 2 participations, 4 matchs, 0 but.
  • Ligue Europa / Coupe UEFA : 1/32 de finaliste 1985/86, 1 participation, 2 matchs, 0 but
  • Vainqueur de la Coupe de France en 1987-1988

Olympique de Marseille

  • Champion de France du championnat de D1 en 1988-1989

Équipe de France

  • International français : 2 sélections, 1 but d'une passe décisive de Michel Platini

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Carmelo Micciche sur footballdatabase.eu
  2. « Carmelo MICCICHE », sur fcmetz.com (consulté le 30 avril 2015)
  3. a, b et c « Carmelo MICCICHE », FFF.fr (consulté le 30 avril 2015)
  4. « Carmelo MICCICHE », sur oldschoolpanini.com (consulté le 30 avril 2015)
  5. « Micciche, l’inarrêtable », Est Républicain,‎ (consulté le 30 avril 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]