Carman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carman (homonymie).

Carman, (parfois nommée Carmun) dans la mythologie celtique irlandaise, est une déesse guerrière, appartenant au peuple des Fir Bolg, essentiellement connue par les Dindshenchas[1].

Elle a trois fils qui se nomment : Dian (la Violence), Dother (le Malfaisant) et Dub (le Noir). Venus d’Athènes, ils tentent de s’installer en Irlande, mais se heurtent aux Tuatha Dé Danann, dont Carman détruit les récoltes en usant de sa magie. Lug le dieu suprême accompagné de Aoi Mac Ollamain, Bé Chuille et Crichinbel, sont dépêchés pour affronter les envahisseurs, Carman est faite prisonnière tandis que ses fils sont expulsés d’Irlande. Elle finit par mourir de chagrin. C’est le Fomoire Bres qui creuse sa tombe dans une chênaie.

Son nom s’est perpétué dans deux fêtes, l’une à Wexford, l’autre à Kildare.

Sources et références bibliographiques[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Il existe deux versions de ce texte mythologique dont le titre signifie « Histoire des forteresses ». Le Dindshenchas métrique, la version la plus longue, est issu de plusieurs manuscrits, le Dindshenchas de Rennes est en prose