Carlton House

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Carlton House Terrace.
Carlton House
Image illustrative de l'article Carlton House
La façade de Carlton House (gravure du XIXe siècle).
Période ou style Néoclassique
Type Terrace
Architecte Henry Holland
Début construction 1783
Fin construction 1795
Coordonnées 51° 30′ 23″ N 0° 07′ 55″ O / 51.506333, -0.13183351° 30′ 23″ Nord 0° 07′ 55″ Ouest / 51.506333, -0.131833
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Région historique Angleterre
Localité Londres

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Carlton House

Géolocalisation sur la carte : Londres

(Voir situation sur carte : Londres)
Carlton House

Carlton House était un palais situé aux abords de St James's Park, à Londres. Construit par l'architecte Henry Holland, il fut à partir de 1783 la résidence de ville du Prince Régent, le futur roi George IV, et fut démoli en 1825.

Localisation[modifier | modifier le code]

Carlton House se situait le long de Pall Mall, côté sud, et ses jardins jouxtaient ceux de St James's Park[1], dans le quartier de St. James à Londres.

Description[modifier | modifier le code]

Entrée de Carlton House.

La demeure, aujourd'hui remplacée par Carlton House Terrace, était la raison essentielle de la création par l'architecte John Nash d'une voie majestueuse entre St. James et Regent's Park en passant par Regent Street, Portland Place et Park Square. Le bas de Regent Street et de Waterloo Place était initialement dessiné de façon à orienter l'approche vers son entrée principale (à droite, sur l'illustration).

Carlton House dans la littérature[modifier | modifier le code]

Dans Le Portrait de Dorian Gray (chapitre 11), Oscar Wilde mentionne Carlton House, en évoquant un certain Lord Beckenham, compagnon du Prince Régent dans sa période la plus folle (...). Qu’il était fier et beau, avec ses boucles châtain et sa pose insolente ! (...) Il avait dirigé les orgies de Carlton House. L’étoile de la Jarretière brillait sur sa poitrine[2].

Anecdote[modifier | modifier le code]

La romancière Jane Austen a visité la bibliothèque de Carlton House, accompagnée du bibliothécaire du Prince Régent, le révérend James Stanier Clarke, le . Le Prince Régent était en effet un grand admirateur des romans de Jane Austen, dont il avait un exemplaire dans chacune de ses résidences. Il lui suggéra à cette occasion de lui dédier son prochain ouvrage, ce qu'elle fit, non sans réticence d'ailleurs, avec Emma[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des années plus tard, The Mall a été ouvert à travers les anciens jardins, de façon à offrir une voie majestueuse entre Buckingham Palace et Admiralty Arch, qui mène maintenant à Trafalgar Square.
  2. Le Portrait de Dorian Gray, Oscar Wilde, Gallimard, folio classique, page 260.
  3. Paul Poplawski 1998, p. 238

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Geoffrey Tyack, John Nash, Architect of the Picturesque, English Heritage,‎ , 198 p. (ISBN 978-1-84802-102-0)

Articles connexes[modifier | modifier le code]