Carlos Salem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carlos Salem
Description de cette image, également commentée ci-après
Carlos Salem au CRL - Université Toulouse - Jean Jaurès en 2014
Nom de naissance Carlos Salem Sola
Naissance (62-63 ans)
Buenos Aires, Drapeau de l'Argentine Argentine
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Espagnol
Genres

Œuvres principales

  • Série Tigre blanc
  • Je reste roi d'Espagne
  • Un jambon calibre 45

Carlos Salem, né en à Buenos Aires, est un écrivain, poète et journaliste[1] argentin, surtout connu pour ses romans policiers de la série du Tigre blanc, des ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse ayant pour héros le jeune Nahuel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fuit la dictature en Argentine et vit en Espagne depuis 1988. Il s'installe à Madrid depuis 2000 et collabore avec divers magazines, dont Marie Claire, Cosmopolitan et Ser Padres.

À partir de 2006, il devient un des directeurs du bar culturel Bukowski Club et organise des séances hebdomadaires de lectures d'œuvres poétiques et de courts récits de fiction.

En 2007, il publie son premier roman Camino de ida, traduit en français sous le titre Aller simple.

Son premier roman de littérature d'enfance et de jeunesse, Le Fils du tigre blanc (El hijo del Tigre Blanco, 2013), obtient un immense succès.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Série Tigre blanc[modifier | modifier le code]

  1. Le Fils du Tigre Blanc, Actes Sud, coll. « Sud Junior », 2013 ((es) El hijo del Tigre Blanco, 2013), trad. Judith Vernant (ISBN 978-2-330-01920-4)
  2. La Malédiction du Tigre Blanc, Actes Sud, coll. « Sud Junior », 2014 ((es) La maldición del tigre blanco, 2013), trad. Judith Vernant (ISBN 978-2-330-03452-8)
  3. (es) El dilema del tigre blanco, 2014
  4. (es) El tesoro del tigre blanco, 2014

Romans indépendants[modifier | modifier le code]

Attends-moi au ciel, Actes Sud, coll. « Actes noirs », 2017 ((es) Muerto el perro, 2014), trad. Judith Vernant (ISBN 978-2-330-07596-5)

Réédition, Actes Sud, coll. « Babel noir » no 214, 2019 (ISBN 978-2-330-11704-7)
  • (es) El huevo izquierdo del talento, 2016

Poésie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yann Plougastel, « Carlos Salem, l'Espagne a la gueule de bois », sur Le Monde.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]