Carlos Delfino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delfino.

Carlos Delfino
Image illustrative de l’article Carlos Delfino
Carlos Delfino en 2011.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de l'Argentine Argentine
Drapeau de l'Italie Italie
Naissance (37 ans)
Santa Fe, Argentine
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 104 kg (229 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : Italie Fortitudo Bologne
Poste Arrière / Ailier
Draft de la NBA
Année 2003
Position 25e
Franchise Pistons de Détroit
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2017
2017
2018-2019
2019-
Venado Tuerto
Club Atlético Unión
Reggio de Calabre
Reggio de Calabre
Skipper Bologne
Skipper Bologne
Pistons de Détroit
Pistons de Détroit
Pistons de Détroit
Raptors de Toronto
Khimki Moscou
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Rockets de Houston
Boca Junior
Saski Baskonia
Fiat Turin
Fortitudo Bologne
0-
0-
08,8
13,5
09,8
10,7
03,9
03,6
05,2
09,0
13,0
11,0
11,5
09,0
10,6
11,2
02,8
07,7
0-
Sélection en équipe nationale **
2001-Drapeau : Argentine Argentine

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Carlos Delfino, né le à Santa Fe, est un joueur argentin de basket-ball, évoluant au poste d'arrière ou d'ailier. Delfino a aussi la nationalité italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un début de carrière en Argentine, il rejoint la Lega italienne. En 2003, il devient le premier argentin à être drafté par les Pistons de Détroit.

Avant de rejoindre la NBA en 2004, il fait partie de la sélection argentine qui remporte son premier titre olympique lors des Jeux olympiques de 2004 à Athènes.

Ses débuts en NBA sont stoppés par une blessure au genou qui le tient éloigné des terrains pendant trois mois. À son retour, sa créativité offensive est limitée par le jeu défensif de Larry Brown.

L'arrivée de Flip Saunders va lui permettre de prendre une part importante dans la rotation des Pistons derrière Tayshaun Prince et Richard Hamilton.

En juillet 2013, Delfino retourne aux Bucks de Milwaukee mais se casse le pied et ne joue pas de la saison. À la fin de la saison, il est envoyé aux Clippers de Los Angeles et licencié trois jours plus tard.

Il rejoue ensuite en 2017 dans le club argentin de Boca Juniors. En septembre 2017, Delfino s'entraîne avec le Saski Baskonia, entraîné par son ami Pablo Prigioni. Pour pallier les absences de plusieurs joueurs, Delfino obtient un contrat court avec le club[1]. Avec le retour de blessure de Jordan McRae et la démission de Prigioni, Delfino quitte le club[2].

En juillet 2018, Delfino rejoint le Fiat Turin, club entraîné par son ancien entraîneur Larry Brown. En décembre 2018, Larry Brown est licencié et en janvier 2019, Delfino est aussi licencié, pour faute grave (il est accusé de s'être montré violent envers le vice-président du club Francesco Forni). Delfino conteste ce motif de licenciement en regard du droit du travail[3],[4],[5].

En février 2019, Delfino signe avec le Fortitudo Bologne qui évolue en Serie A2, la seconde division italienne[6].

Il est connu sous les surnoms de "Cabeza" (Tête), "Lancha" (Bateau) et "Quesón" (Grand fromage).

Club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Baskonia keeps Delfino temporarily », Euroligue,
  2. (en) « Prigioni steps down as Baskonia coach », Euroligue,
  3. Dylan de Abreu, « Italie : l’ancien NBAer Carlos Delfino signe à Turin », Basket Europe,
  4. Dylan de Abreu, « Italie : viré par Turin, Carlos Delfino va faire appel de cette décision », Basket Europe,
  5. (en) Emiliano Carchia, « Fiat Torino fires Carlos Delfino for just cause », Sportando,
  6. Dylan de Abreu, « Italie : Carlos Delfino à Bologne, en deuxième division », Basket Europe,