Carlos Asensio Cabanillas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Asensio.
Carlos Asensio Cabanillas
Carlos Asensio Cabanillas.jpg
Fonctions
Chef de la Caserne militaire de Franco (d)
à partir de
Chef du Haut Etat-major (d)
-
Juan Vigón (en)
Procureur aux Cortes Españolas (d)
-
Ministre de l'Armée (d)
-
Haut commissaire du Maroc espagnol
-
Chef de l'armée de terre espagnole
Biographie
Naissance
Décès
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Madrid ou rue de Blasco de Garay (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Domicile
Rue de Blasco de Garay (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Activités
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflit
Grade
Distinctions
Grand-croix de l'ordre d'Isabelle la Catholique‎ ()
Grand-croix de l'ordre de Cisneros (d) ()
Grand-croix de l'ordre impérial du Joug et des Flèches (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Carlos Asensio Cabanillas (né le 14 novembre 1896 et mort en 1969 à Madrid était un général de brigade de l'armée nationaliste espagnole.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est un soldat et un homme d'État espagnols qui a servi pendant la guerre civile espagnole, un général dans l'armée d'Afrique de Franco[1].

Lors du début de la guerre civile espagnole en juillet 1936, Asensio Cabanillas et le colonel Sáenz de Buruaga ont obtenu Tetouan. Au cours du premier mois de la guerre, sa colonne, qui combattait aux côtés des troupes de Juan Yagüe, fit une impressionnante marche forcée de Séville à Madrid, prenant les villes de Badajoz, Tolède et Talavera. Son avance sanglante dans la ville universitaire pendant le siège de Madrid marquera l'avancée nationale la plus éloignée contre la ville jusqu'à la fin de la guerre. Au Jarama, sa colonne a mené une attaque à travers le fleuve, mais est arrêté par les Brigades internationales[2].

Après la guerre, Franco a promu Asensio Cabanillas au grade de lieutenant général. Il sert au Haut Commissariat espagnol au Maroc et plus tard comme ministre de la Guerre et aux Îles Baléares de 1945 à 1948. Asensio Cabanillas est décédé en 1969.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joaquín Bardavío (1969). La Estructura del poder en España: sociología política de un país (in Spanish). Ibérico Europea de Ediciones. Retrieved 21 September 2013.
  2. Paul Preston; Michael Partridge; Piers Ludlow (2008). British documents on foreign affairs: reports and papers from the Foreign Office confidential print. From 1951 through 1956. Europe, 1951. Great Britain. Foreign Office. LexisNexis. (ISBN 978-0-88692-724-0). Retrieved 21 September 2013.