Carlo Rezzonico

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme image illustrant un cardinal image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme et un cardinal italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Carlo Rezzonico, iuniore
Image illustrative de l'article Carlo Rezzonico
Biographie
Naissance
Venise
Décès
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par Clément XIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Lorenzo in Damaso
Cardinal-prêtre de S. Clemente
Cardinal-prêtre de S. Marco
Cardinal-évêque de Sabina
Cardinal-évêque de Porto e Santa Rufina
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Fonctions épiscopales Camerlingue de la Sainte Église
Camerlingue du Sacré Collège
Secrétaire de la Congrégation de l'Inquisition
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Carlo Rezzonico, iuniore (né le à Venise, alors capitale de la République de Venise et mort le à Rome) est un cardinal italien du XVIIIe siècle.

Il est le frère du cardinal Giovanni Battista Rezzonico (1770) et le neveu du pape Clément XIII (1758-1769).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carlo Rezzonico exerce diverses fonctions au sein de la Curie romaine, notamment au Tribunal suprême de la Signature apostolique et comme président de la Chambre apostolique.

Le pape Clément XIII le crée cardinal in pectore lors du consistoire du , la première création du nouveau pape. La publication suit le 2 octobre 1758.

Le cardinal Razzonico est nommé vice-chancelier, camerlingue de la Sainte Église à partir de 1763 et camerlingue du Sacré Collège en 1764.

Il participe au conclave de 1769, lors duquel Clément XIV est élu pape, et à celui de 1774-1775 (élection de Pie VI). Il est encore vice-doyen du Collège des cardinaux, archiprêtre de la basilique Saint-Jean de Latran et secrétaire de la Congrégation de l'Inquisition (1777-1799).

Il meurt le 26 janvier 1799 après un cardinalat de 40 ans et 137 jours, de septembre 1758 à janvier 1799.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]