Carlo Pedrotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carlo Pedrotti
Description de l'image Carlo_Pedrotti.jpg.
Naissance
Vérone
Décès
Vérone
Activité principale compositeur, chef d'orchestre

Carlo Pedrotti (né à Vérone en 1817 et mort également à Vérone le ) est un compositeur et chef d'orchestre italien dont l'œuvre la plus populaire est Tutti in maschera (en).

Biographie[modifier | modifier le code]

Pedrotti est né à Vérone, où il a étudié la musique avec le compositeur Domenico Foroni (en). Il a composé deux opéras qui n'ont jamais été montés, mais son opéra semiseria Lina lui a apporté le succès en 1840, et son opéra suivant, Clara di Milan, a été joué un peu plus tard cette année. Carlo Pedrotti obtient la direction de l'Opéra d'Amsterdam où il crée Matilde et La figlia dell'arciere (1844) avant de revenir à Vérone. Il produit deux opéras à La Scala Gelmina o Col fuoco non si scherza (1853) et Genoveffa del Brabante (1854), mais c'est à Vérone qu'est créé Tutti in maschera destiné à devenir son plus grand succès, inspiré de la pièce de Carlo Goldoni L'impresario delle Smirne (1760). L'opéra est aussi donné à Vienne et traduit en français (Les Masques) pour y être représenté en 1869.

Sa carrière continue avec des opéras-bouffe comme Guerra in quattro (1862) et surtout des drames sérieux comme Mazzeppa, Marion de Lorme ou Il favorito (créé à Turin) où Pedrotti dirige le Teatro Regio (de 1868 à 1882). Olema la schiava, son dernier opéra, est créé à Modène en 1872, en laissant deux opéras inachevés.

Il peut également être considéré comme un des tout premiers chefs d'orchestre proprement dits (auparavant, le premier violon coordonnait l'exécution). C'est lui qui dirige la première exécution en Italie d'opéras comme Carmen, de ceux de Wagner, de Massenet ou de Gounod. En 1882, il s'installe à Pesaro où le Lycée musical voulu par Gioacchino Rossini est enfin inauguré.

Carlo Pedrotti se suicide le en se jetant dans l'Adige après avoir interdit que ses œuvres soient exécutées un an auparavant.


Opéras[modifier | modifier le code]

Carlo Pedrotti vers 1882
- photographié par Antonio Bertulli

Pedrotti a écrit seize opéras, essentiellement des opéras bouffes. Il a aussi composé de la musique sacrée et diverses mélodies.

Année de création Titre Type Librettiste Lieu
non joué Antigone opera seria M M Marcello
non joué La sposa del villagio opera semiseria M M Marcello
1840 Lina opera semiseria M M Marcello Vérone
1840 Clara di Mailand opera seria Vérone
1841 Matilde opera seria Amsterdam
1844 La figlia dell'arciere opera semiseria Felice Romani Amsterdam
1846 Romea di Montfort opera seria Gaetano Rossi Vérone
1851 Fiorina, o La fanciulla di Glaris opera semiseria L Serenelli Honorati Vérone
1852 Il parrucchiere della reggenza opera comica Gaetano Rossi Vérone
1853 Gelmina, o Col fuoco non si scherza opera semiseria Giovanni Peruzzini la Scala de Milan
1854 Genoveffa del Brabante opera seria[1] Gaetano Rossi la Scala de Milan
1856 Tutti in maschera commedia lirica M M Marcello Vérone
1859 Isabella d'Aragona opera seria M M Marcello Turin
1861 Guerra in quattro opera buffa M M Marcello Milan
1861 Mazeppa tragica Achille de Lauzières Bologne
1865 Marion Delorme opera seria M M Marcello Teatro Verdi (Trieste)
1870 La vergine di Kermo[2] melodramma romantica Francesco Guidi
1870 l favorito tragedia lirica G Bercanovich Turin
1872 Olema la schiava opera seria Francesco Maria Piave Modène

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. avec Giovanni Guicciardi
  2. Un pasticcio, mis en musique par Pedrotti, Amilcare Ponchielli, Giovanni Pacini, Antonio Cagnoni, Alberto Mazzucato, Francesco Cortesi, Lauro Rossi, un ou deux des frères Ricci, et d'autres

Liens externes[modifier | modifier le code]