Carlo Lasinio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lasinio.

Carlo Lasinio, né le à Trévise et mort le à Pise, est un graveur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Trévise, mais a surtout été actif à Florence. Lasinio a commencé comme peintre à l'Académie des beaux-arts de Venise. Il a rapidement mis l'accent sur la gravure, en particulier après avoir déménagé à Florence en 1778. Il a établi sa réputation avec deux grandes séries de gravures en 1787 et 1789. Lasinio a également enseigné la gravure à l'Académie de Florence, devenant professeur en 1800.

Lasinio s'installe à Pise en 1807, prenant le poste de conservatore du Camposanto. Il s'efforça de protéger le Camposanto et ses fresques de la ruine, dont il fut menacé par les effets destructeurs des guerres napoléoniennes. En 1812, il commença son livre influent de gravures, enregistrant les fresques du Camposanto, intitulé, Pitture a fresco del Campo Santo di Pisa. Ces grandes eaux-fortes ont été composées dans un « style de contours » bien défini, qui était populaire au début du XIXe siècle, en réaction aux doux effets de tonalité des graveurs à pointillés du XVIIIe siècle comme Francesco Bartolozzi. Ces œuvres ont eu une grande influence sur l'art européen du XIXe siècle, en particulier sur les préraphaélites en Grande-Bretagne. Selon William Holman Hunt, l'étude du livre de Lasinio a convaincu le groupe de rejeter l'art de la Haute Renaissance en faveur de ces œuvres antérieures. Les gravures de Lasinio ont également constitué un important registre des fresques, qui ont été gravement endommagées par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale.

Parmi les autres œuvres représentant les maîtres anciens, citons ses quarante plaques de Fresques et de Peintures à l'Huile à Florence (1789), de grandes gravures qui délimitaient les plus célèbres fresques de la Renaissance à Florence; et trente-deux plaques de Fresques des XIVe et XVe siècles.

Parmi ses autres activités, Lasinio fonda également l'Académie à Pise, où il mourut. Outre ses nombreuses séries de gravures de reproduction, Lasinio a également créé des œuvres originales. Parmi ses portraits d'éminents Italiens, on peut citer les grands explorateurs, Christophe Colomb et Amerigo Vespucci.

Son fils, Giovanni Paolo Lasinio, est également graveur.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]