Carlo Bellisomi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le catholicisme image illustrant un évêque image illustrant italien
image illustrant un cardinal image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme, un évêque italien et un cardinal italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Carlo Bellisomi
Biographie
Naissance
à Pavie
Ordination sacerdotale
Décès (à 72 ans)
à Césène
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par Pie VI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Maria della Pace
Cardinal-prêtre de S. Prassede
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Fonctions épiscopales Archevêque titulaire de Tiana
Nonce apostolique à Cologne et au Portugal
Évêque de Césène
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Carlo Bellisomi (né le à Pavie en Lombardie[1], et mort le à Césène[2]) est un cardinal italien du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carlo Bellisomi étudie au collège Nazareno à Rome et apprend le droit à l'université de Pavie[2]. Il est ordonné prêtre en 1763 et entre à la Curie romaine[2].

Carlo Bellisomi est nonce apostolique à Cologne en 1775[2] et à Lisbonne au Portugal en 1785[1]et[2]. Il est nommé archevêque titulaire de Tiana en 1775 et comme évêque de Césène le [1].

Le pape Pie VI le crée cardinal in pectore lors du consistoire du [2]. Sa création est publiée en 1794[2] et il participe au conclave de 1799-1800 à Venise, lors duquel le pape Pie VII est élu. Bellisomi est le grand favori au début du conclave, mais l'empereur François II présente son véto contre lui.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (it) Gaetano Moroni, Dizionario di erudizione storico-ecclesiastica da s. Pietro sino ai nostri giorni, vol. 4, Venise, Tipografia Emiliana, , 320 p. (lire en ligne)
  • (it) Roberto Regoli, Ercole Consalvi : le scelte per la Chiesa, Rome, Editrice Pontificia Università Gregoriana, , 514 p. (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (Moroni 1840, p. 297)
  2. a, b, c, d, e, f et g (Regoli 2006, p. 184)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]