Carlo Alberto dalla Chiesa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Carlo Alberto Dalla Chiesa)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chiesa.
Carlo Alberto Dalla Chiesa
DallaChiesa.jpg
Fonction
Préfet
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalités
Activités
Père
Romano Dalla Chiesa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Romolo Dalla Chiesa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Nando Dalla Chiesa (d)
Rita Dalla Chiesa (en)
Simona dalla Chiesa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Conflit
Distinctions
Chevalier de l'ordre du Saint-Sépulcre
Medal of the Presidency of the Italian Republic (en)
Médaille d'or de la valeur militaire (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Carlo Alberto dalla Chiesa (né le à Saluces, province de Coni – mort assassiné le à Palerme) est un général des Carabiniers, un préfet et un résistant italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Saluzzo, dans la province de Coni (Piémont), Carlo Alberto Dalla Chiesa est officier pendant la Seconde Guerre mondiale, au Monténégro en 1941 puis carabinier, le , après l'armistice de Cassibile. Il refuse de participer à la répression contre les partisans et passe à la résistance. Il entre à Rome avec les alliés pour participer à la protection des ministres de l'Italie libérée.

Il passe ensuite à la répression du banditisme en Campanie puis, en 1949, en Sicile. Il y revient en 1966 et commence spécifiquement à combattre Cosa nostra.

Voiture du général dalla Chiesa après son assassinat.
Le président Sandro Pertini à l'enterrement du général Dalla Chiesa.

Le général est considéré comme un héros en Italie lorsqu'il devient commandant de la région Piémont-Val d'Aoste en 1974 et qu'il crée à Turin une structure contre-terroriste. Celle-ci s'illustre notamment en , à l'occasion de la capture de Renato Curcio et Alberto Franceschini, tous deux membres des Brigades rouges. Ces captures furent possibles grâce à l'aide de Silvano Girotto, connu aussi sous le nom de frate mitra, qui infiltra l'organisation.

Le , le général est nommé préfet à Palerme avec pour objectif la lutte contre la Mafia. Il est assassiné quatre mois plus tard dans sa voiture, avec son épouse Emmanuela et son garde du corps Domenico Russo. Le guet-apens a été probablement organisé par Pino Greco, un tueur aux ordres de Toto Riina. À la suite de cet attentat, l'État italien créa le Haut-commissariat pour la coordination de la lutte contre la délinquance mafieuse.

Décorations et distinctions[modifier | modifier le code]

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Les événements de Palerme ont fait l'objet d'un film en 1983, Cent jours à Palerme (Cento Giorni a Palermo) de Giuseppe Ferrara, avec Lino Ventura dans le rôle du général Dalla Chiesa.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]