Carlo 273

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carlo.
Carlo 273
Paris Eiffel Jumping 2018 - Sergio Alvarez Moya et Carlo 14.jpg
Carlo 273 monté par Sergio Alvarez Moya au Paris Eiffel Jumping de 2018
Informations
Espèce
Race
Couleur
Sexe
Date de naissance
Propriétaires
Beverley Widdowson (d), Marta Ortega (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Carlo 273 (né en 2001) est un hongre gris du stud-book Holsteiner, concourant en saut d'obstacles, discipline dans laquelle il est double médaillé de bronze aux championnats d'Europe en 2011. Initialement monté par Nick Skelton, il est acheté fin septembre 2012 par Marta Ortega, l'épouse de Sergio Álvarez Moya, lequel le monte jusqu'à sa mise à la retraite en septembre 2018.

Histoire[modifier | modifier le code]

Carlo 273 monté par Sergio Alvarez Moya au CSI de Genève en 2013

Carlo 273 est repéré en Europe par Laura Kraut ; devenu propriété de Beverley Widdowson[1], il débute sa carrière internationale avec le cavalier britannique Nick Skelton, avec qui il remporte ses meilleurs succès[2]. Ses premiers bons résultats remontent à 2010, mais il se révèle surtout en 2011[3]. Il décroche en effet une double médaille de bronze (par équipes et en individuel) aux championnats d'Europe de saut d'obstacles[3],[4]. Il ne participe en revanche pas aux Jeux olympiques d'été de 2012, car Skelton lui préfère son autre cheval de tête, Big Star[1]. En septembre 2012, Carlo est vendu à Marta Ortega, l'épouse du cavalier espagnol Sergio Álvarez Moya[5],[3]. Il remporte le CSI5* étape coupe du monde de Zurich en 2015[6]. Il se qualifie pour la finale individuelle des Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio[7].

Moya annonce sa mise à la retraite le , à l'âge de 17 ans, après le concours de La Corogne en décembre de cette même année[8],[6]. Le cavalier ne peut participer à la cérémonie en raison d'une blessure au genou[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Carlo 276 reste au plus haut niveau international des compétitions de saut d'obstacles durant une dizaine d'années[1]. Il est 10e du classement mondial des chevaux d'obstacle établi par la WBFSH en octobre 2012[9], 19e en octobre 2013[10], puis 15e en octobre 2015[11].

Description[modifier | modifier le code]

Carlo est un cheval hongre appartenant au stud-book du Holsteiner, de robe grise[12]. Il est connu pour être un cheval très expressif[3], avec beaucoup de charisme et de caractère[6]. Son amplitude de saut est très importante, grâce à sa grande force[3]. Il montre aussi un grand respect des barres[3].

Pedigree[modifier | modifier le code]

Carlo 273 est un fils de Contender[3], issu d'une mère par Cascavelle[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en-US) Jennifer Donald, « Celebrating Carlo 273’s retirement: 6 moments to treasure from HOYS to the Olympics », sur Horse & Hound, (consulté le 10 février 2019).
  2. « La carrière de Carlo 273 en cinq vidéos », sur GrandPrix-replay.com (consulté le 10 février 2019)
  3. a b c d e f et g « Un dernier tour de piste pour Carlo 273 », sur Eurosport, (consulté le 10 février 2019).
  4. (es) « “Carlo 273”, retirado de la competición », sur Ecuestre.es (consulté le 10 février 2019).
  5. « Carlo 273 pour Sergio Alvarez Moya », Grand Prix Magazine, .
  6. a b et c (en-US) www worldofshowjumping com, World of Showjumping, « Carlo 273 to be retired from the sport | World of Showjumping », sur www.worldofshowjumping.com (consulté le 10 février 2019).
  7. (nl) Ellen Liem, « Sergio Alvarez Moya neemt afscheid van olympische troef Carlo », sur Horses.nl, (consulté le 10 février 2019).
  8. a et b « Carlo 273 part à la retraite », sur Eurosport, (consulté le 10 février 2019).
  9. (en) « FEI WBFSH World Ranking List - Jumping Studbook », WBFSH, .
  10. (en) « FEI WBFSH World Ranking List - Jumping Studbook », WBFSH, .
  11. (en) « WBFSH / ROLEX WORLD RANKING LIST - STUDBOOKS - JUMPING », WBFSH, .
  12. a et b « Carlo 273 - LONGINES GLOBAL CHAMPIONS TOUR », sur www.globalchampionstour.com (consulté le 10 février 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]