Carlile Aylmer Macartney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Macartney.
Carlile Aylmer Macartney
Biographie
Naissance
Décès
Surnom
C. A. Macartney
CA Macartney
Nationalité
Formation
Activités
Père
Carlile Henry Hayes Macartney (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Nedella Mamarchev
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Membre de
Conflit
Distinction

Carlile Aylmer Macartney (1895–1978) est un historien britannique, spécialiste de l'Europe centrale, particulièrement de la Hongrie. Il fut également journaliste et diplomate[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 24 janvier 1895 à Newlands, Crockham Hill (Westerham), dans le Kent, cadet d'une famille de cinq enfants, il est le fils de Carlile Henry Hayes Macartney (en) (1842–1924), barrister, artiste paysagiste et horloger, et de Louisa, née Gardiner[2].

Après des études au Winchester College et au Trinity College de Cambridge (1909–1914)[3], il sert dans la British Army lors de la Première Guerre mondiale[4].

Durant la Seconde Guerre mondiale, Carlile Aylmer Macartney travaille pour l'antenne hongroise du Foreign Office[5],[6].

De 1951 à 1957, il est professeur de relations internationales à l'université d'Édimbourg[7]. Macartney est également research fellow (en) au All Souls College d'Oxford[5].

Il est élu membre (fellow) de la British Academy en 1965[8].

En 1974, Carlile Aylmer Macartney est décoré de l'Ordre du Mérite de la République d'Autriche[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1923, lors de son séjour à Vienne (1921–1925)[4], Carlile Aylmer Macartney rencontre et épouse la fille d'un colonel de l'armée bulgare, Nedella Mamarchev[10],[11].

Publications[modifier | modifier le code]

  • The Social Revolution in Austria, Cambridge : University Press, 1926.
  • The Magyars in the Ninth Century, Cambridge : University Press, 1930.
  • Refugees : The Work of the League, London, 1931.
  • Hungary, London, 1934.
  • National States and National Minorities, London : Oxford University Press (H. Milford), 1934.
  • Hungary and Her Successors : The Treaty of Trianon and Its Consequences, Oxford University Press, 1937.
  • Studies on the Earliest Hungarian Historical Sources, 3 vols. (Budapest, 1938–51).
  • Problems of the Danube Basin, Cambridge : University Press, 1942.
  • The Medieval Hungarian Historians : A Critical and Analytical Guide, London : Cambridge University Press, 1953.
  • October Fifteenth: A History of Modern Hungary, 1929–1945, 2 vols. (Edinburgh University Press, 1956–57).
  • (en) Hungary : A Short History (Edinburgh University Press, 1962). (lire en ligne)
  • Independent Eastern Europe : A History (London & New York, 1962) [coécrit avec A. W. Palmer].
  • The Habsburg Empire, 1790–1918 (London, 1968).
  • Maria Theresa and the House of Austria, The English Universities Press, London, 1969.
  • The House of Austria : The Later Phase, 1790–1918, Edinburgh : University Press, 1978.
  • Studies on Early Hungarian and Pontic History, édité par Lóránt Czigány and László Péter (en) (Aldershot, 1998) [articles collectés].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Historical Abstracts : Modern history abstracts, 1775-1914, volume 35, Numéros 3 à 4. American Bibliographical Center, CLIO, 1984, p. 493.
  2. (en) Alan Palmer : « Macartney, Carlile Aylmer (1895–1978), historian of central Europe », In: Oxford Dictionary of National Biography.
  3. H. Seton-Watson : « Carlile Aylmer Macartney, 1895–1978 » [PDF], p. 2, sur britac.ac.uk
  4. a et b (en) Kelly Boyd : « Macartney, Carlile Aylmer (1895–1978) », In: Encyclopedia of Historians and Historical Writing, volume 1, Taylor & Francis, 1999, p. 745.
  5. a et b (en) András Bán, Hungarian-British Diplomacy, 1938-1941: The Attempt to Maintain Relations, Psychology Press, 2004, p. 22. (ISBN 0714656607)
  6. (en) László Péter (en), « Carlile Aylmer Macartney, 1895–1978 » [PDF], University of London.
  7. (en) « Carlile Aylmer Macartney », Encyclopædia Britannica
  8. H. Seton-Watson : « Carlile Aylmer Macartney, 1895–1978 » [PDF], p. 425, sur britac.ac.uk
  9. (de) « Réponse aux questions parlementaires » [PDF], Parlement autrichien, parlament.gv.at, 2012, p. 398.
  10. John Lukacs : « In Remembrance – C. A. Macartney », Chestnut Hill College.
  11. H. Seton-Watson : « Carlile Aylmer Macartney, 1895–1978 » [PDF], p. 412, sur britac.ac.uk

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]