Carl Sargent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sargent.
Carl Sargent
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
Nationalité
Activité

Carl L. Sargent (né le 11 décembre 1952, à Caerleon, Monmouthshire, Pays de Galles) est un auteur britannique, créateur de plusieurs suppléments et romans basés sur les jeux de rôle. Il a parfois utilisé le pseudonyme Keith Martin.

Livres publiés par TSR[modifier | modifier le code]

  • Carl Sargent (WGR4), The Marklands, TSR,
  • Carl Sargent (WGR5), Iuz the Evil, TSR,
  • Carl Sargent (WGR6), The City of Skulls, TSR,
  • Carl Sargent (WGS1), Five Shall Be One, TSR,
  • Carl Sargent, Ivid the Undying, TSR,
  • Carl Sargent et Gary Thomas (Mystara — GAZ 13), The Shadow Elves, TSR,
  • Carl Sargent (DMGR4), Monster Mythology, TSR,
  • Carl Sargent, Night Below: An Underdark Campaign, TSR,

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

Romans de la collection Fighting Fantasy
  • Ian Livingstone et Carl Sargent, Zagor Chronicles: Firestorm, (ISBN 0-14-036864-7)
  • Ian Livingstone et Carl Sargent, Zagor Chronicles: Darkthrone, (ISBN 0-14-036865-5)
  • Ian Livingstone et Carl Sargent, Zagor Chronicles: Skullcrag, (ISBN 0-14-036866-3)
  • Ian Livingstone et Carl Sargent, Zagor Chronicles: Demonlord, (ISBN 0-14-036867-1)

Ouvrages publiés sous le pseudonyme Keith Martin[modifier | modifier le code]

Série Défis fantastiques
  • Le Voleur d'âmes (Stealer of Souls), 1988
  • Le Vampire du château noir (Vault of the Vampire), 1989
  • Le Sceptre noir (Master of Chaos), 1990
  • La Tour de la destruction (Tower of Destruction), 1991
  • Les Mages de Solani (Island of the Undead), 1992
  • Le Dragon de la Nuit (Night Dragon), 1993
  • La Revanche du vampire (Revenge of the Vampire), 1995

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Carl Sargent » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]