Carl Rahl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carl Rahl
Karl Rahl - Maler.jpg
Karl Rahl vers 1860.
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Peintre
Formation
Maître
Carl Heinrich Rahl (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Influencé par
Père
Carl Heinrich Rahl (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Carl Rahl (né le à Vienne, mort le dans la même ville) est un peintre autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carl Rahl est le fils du graveur Carl Heinrich Rahl. Il va à l'académie des beaux-arts de Vienne et remporte un prix à 19 ans. Il va ensuite à Munich, Stuttgart et en Hongrie et en 1836 en Italie où il reste jusqu'en 1843, étudiant en particulier les peintres vénitiens et les représentants de l'école romaine, à qui il reprend leurs couleurs. Après deux années de résidence à Vienne, il mène une vie errante, où il fait des portraits dans le Holstein, à Paris, Rome, Copenhague et Munich. Rahl réalise des fresques de 1839 à 1842 dans l'université d'Athènes.

Hercule et Omphale

En 1849, Anselm Feuerbach entre dans l'atelier de Carl Rahl à Munich. En 1850, Rahl est nommé professeur à l'académie des beaux-arts de Vienne, mais il est bientôt relevé de ses fonctions pour des raisons politiques. Il ouvre une école privée qui a du succès grâce à des contrats de peintures monumentales. Au nom de Simon Sina, il décore la façade et le vestibule de l'église grecque orthodoxe de la Sainte-Trinité de Vienne (en) et le palais du baron. Il décore le Heinrichshof avec les personnifications des arts, de la paix et de la culture et le palais Todesco avec des représentations du mythe de Pâris.

En 1864, il fait avec ses élèves Christian Griepenkerl et Eduard Bitterlich (de) des fresques de figures allégoriques dans le musée d'histoire militaire de Vienne. L'architecte Theophil Hansen l'avait chargé de faire la grande salle, mais l'empereur François-Joseph accorde le contrat à Karl von Blaas.

Dans la même période, il décore aussi le château d'Oldenbourg (de). À la fin de sa vie, Rahl fait les cartons du nouvel opéra de Vienne que ses élèves terminent après sa mort. Parmi eux, il y a Eduard Bitterlich, August Eisenmenger (de), Károly Lotz, Christian Griepenkerl, Gustav Gaul (de), Mór Than et August George-Mayer.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traduction[modifier | modifier le code]