Carl Maria von Bocklet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carl Maria von Bocklet
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Prague, Drapeau de la Bohême Royaume de Bohême
Décès (à 79 ans)
Vienne, Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Activité principale Compositeur, pianiste, professeur de musique
Maîtres Bedřich Diviš Weber
Élèves Eduard Marxsen

Carl Maria von Bocklet (né le à Prague - décédé le à Vienne)[1] est un compositeur, pianiste et professeur de musique autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié avec Bedřich Diviš Weber et est venu à Vienne en 1821, où il «a créé un grand émoi ... par ses intéressantes fantaisies libres au piano forte»[2]. Ludwig van Beethoven a écrit des lettres d'introduction pour lui[3].

Carl Maria von Bocklet est devenu un proche ami de Franz Schubert[4]. En 1828 il a été, avec Ignaz Schuppanzigh au violon et Joseph Linke au violoncelle, le premier interprète des deux trios avec piano de Schubert (1827)[4].

À Vienne, Eduard Marxsen a été un de ses plus notables élèves[5]. Il est également très probable qu'il a eu une influence sur Frédéric Chopin[3].

Comme une lettre de Beethoven adressée au Baron von Zmeskall (1817?) l'atteste, von Bocklet était aussi capable de jouer du violon[6].

Parmi ses compositions, on trouve la seconde variation sur la valse de Diabelli dans le Vaterländischer Künstlerverein.

Références[modifier | modifier le code]

  1. A-Wstm, VKB St. Peter 1818-34, 21/1831
  2. Karl Friedrich Weitzmann et Theodore Baker, A history of pianoforte-playing and pianoforte-literature, G. Schirmer,‎ (lire en ligne), p. 133
  3. a et b Frederick Niecks, Frederick Chopin, as a man and musician, vol. 1, Novello,‎ (lire en ligne), p. 185
  4. a et b Florence May, The life of Johannes Brahms, Volume 1, E. Arnold,‎ (lire en ligne), p. 64
  5. H.P. Clive, Schubert and his world: a biographical dictionary, Clarendon Press,‎ (lire en ligne), p. 171
  6. Alfred Christlieb Kalischer, Beethoven's letters: a critical edition: with explanatory notes, Volume 2, J.M. Dent,‎ (lire en ligne), p. 71

Liens externes[modifier | modifier le code]