Carl Jakob Adolf Christian Gerhardt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gerhardt.
Carl Jakob Adolf Christian Gerhardt
Description de l'image Carl Jakob Adolf Christian Gerhardt.jpg.
Naissance
Spire
Drapeau de la Bavière Royaume de Bavière
Décès
Gamburg an der Tauber
Drapeau: Empire allemand Empire allemand

Carl Jakob Adolf Christian Gerhardt est un médecin allemand né le à Spire au royaume de Bavière et mort le 22 juillet 1902 à Gamburg an der Tauber, dans l'empire allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gerhardt a étudié la médecine à l’Université de Wurtzbourg, il a reçu son doctorat en 1856. Par la suite il a été l’assistant de Heinrich von Bamberger (en) et François Rinecker à Würzburg, puis de Wilhelm Griesinger à Tübingen. En 1861 il est nommé professeur et chef du département de médecine interne à l'université d'Iéna.

Gerhardt est considéré comme l'un des pionniers de la pédiatrie, il est l'auteur de l'influent Handbuch der Kinderkrankheiten (manuel des maladies infantiles). En 1865, il a l'idée d'utiliser le chlorure de fer pour détecter l'acétone dans les urines des diabétiques (réaction de Gerhardt). En 1892 il décrit succinctement l'érythromélalgie. Gerhardt s'est particulièrement intéressé à la croup et aux lésions laryngées[1] et joua un rôle dans la diffusion de la laryngoscopie. En 1887, il diagnostique le cancer du larynx du prince héritier allemand Frédéric Guillaume.

Il a également effectué d'importantes recherches sur l'auscultation et la percussion.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. William Pryse-Phillips,Companion to clinical neurology,Oxford University Press, 2009.