Carl Emery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Emery.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (septembre 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (janvier 2017).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

image illustrant les arts martiaux image illustrant une personnalité image illustrant suisse
Cet article est une ébauche concernant les arts martiaux et une personnalité suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Carl Emery Pix.gif
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport Kick-boxing
Période active 1987-2006
Site officiel http://www.carlemery.com
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (48 ans)
Lieu de naissance Genève (Drapeau de la Suisse Suisse)
Poids de forme 80 kg (176 lb)

Carl Emery, né le à Genève, est un kick-boxeur et organisateur d'événements sportifs suisse.

Parcours et palmarès[modifier | modifier le code]

Il a été champion du monde de full-contact kick-boxing en 1994.

Invaincu après deux titres de champion d'Europe et un titre de champion du monde, Carl Emery arrête la compétition professionnelle à l'âge de 26 ans pour entrer à l'école de gendarmerie de Genève [réf. nécessaire].

Après sa carrière de kick-boxeur professionnel, il poursuit la compétition en ju-jitsu de combat, grappling et MMA amateurs, se distinguant, notamment, dans les compétitions suivantes (de mai 1999 à juin 2006) :

Place Catégorie
(Poids)
Événement / Compétition Lieu Date
3e 77 kg (169 lb) Tournoi international (Drapeau de l'Italie Italie) Turin
1re 77 kg (169 lb) « Midlands Open » (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) Worcester
1re 77 kg (169 lb) Tournoi international (Drapeau de l'Allemagne Allemagne) Erfurt
2e 77 kg (169 lb) Tournoi international (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) Birmingham
2e 77 kg (169 lb) « Midlands Open » et trophée du meilleur technicien (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) Worcester
1re 77 kg (169 lb) Tournoi international (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) Birmingham
Membre de l'équipe nationale de Ju-Jitsu « Fighting System » 1999-2000-2001-2002 Sélection aux Championnats d'Europe de Leeds (Angleterre)
7e 77 kg (169 lb) Championnats du Monde (Drapeau du Danemark Danemark) Copenhague novembre 2000
1re 77 kg (169 lb) « Midlands Open » (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) Worcester
2e 77 kg (169 lb) « Bavarian Open » (Drapeau de l'Allemagne Allemagne)
1re 85 kg (187 lb) « Northern Championships » (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) Carlisle
1re 77 kg (169 lb) « Canadien Challenge North American Championships » (Drapeau du Canada Canada) Collingwood
1re 85 kg (187 lb) « Canadien Challenge North American Championships » (Drapeau du Canada Canada) Collingwood octobre 2001
1re 85 kg (187 lb) « Southern Championships » (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) Woking
1re 77 kg (169 lb) « Irish Open » (Drapeau de l'Irlande du Nord Irlande du Nord) Belfast
1re 85 kg (187 lb) « Midlands Open » (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) Worcester
1re 85 kg (187 lb) Championnat Suisse - Champion Suisse Meyrin (Drapeau de la Suisse Suisse)
1re 85 kg (187 lb) MMA Submission Wrestling - International Police & Fire Games (Drapeau des États-Unis États-Unis) Las Vegas
1re 85 kg (187 lb) Carribean Ju-Jitsu Kumite Open (Drapeau de la Barbade Barbade) St-James août 2004
1re 80 kg (176 lb) Tournoi international (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) Birmingham
1re 80 kg (176 lb) « Northern Championships » (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) Newcastle
1re 80 kg (176 lb) MMA Submission Wrestling du « Northern Championships » (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) Newcastle février 2006
1re 80 kg (176 lb) MMA (full contact jiu-jitsu) - World Martial Arts Games 2006 (Drapeau du Canada Canada) Victoria

Activités annexes[modifier | modifier le code]

Carl Emery est très actif dans le domaine de l'enseignement. Il est directeur technique de 15 clubs en Suisse et d'une quarantaine dans le reste du monde. Il est instructeur de tactique et de techniques d'intervention, il a notamment été nommé instructeur police de l'année 2008 à Valence (Espagne) par le Conseil d'experts police et sécurité.

En compagnie Billy Murray, il a fondé The Peace Fighters[1], association qui œuvre pour le rapprochement des communautés à travers la pratique des arts martiaux et des sports de combat. Cette fondation est soutenu par Mary McAleese, présidente d'Irlande.

Billy Murray et Carl Emery sont invités au siège européen de l'ONU, le afin de présenter leur travail auprès des enfants. C'est la première fois que des artistes martiaux sont officiellement reçus par l'ONU pour y faire un discours.

Les activités de Carl Emery l'amène à dépasser les limites des arts martiaux puisqu'il intervient, notamment, dans le long-métrage de Jacques Audiard, De rouille et d'os en 2012[2],[3].

Il est également modèle pour la prestigieuse marque de montre Urwerk pour le lancement de son modèle UR-1001 en platine (8 exemplaires au monde au prix de 400 000 dollars US en 2015)[4].

Depuis 1995, Carl Emery organise de très nombreux événements sportifs, souvent en compagnie de ses associés Philippe Brélaz, Olivier Muller, Jean-Daniel Pfund, notamment la Post Ténébras Cup de 1995 à 2005 et le Geneva Open - World Martial Arts Games.

Vidéos[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel The PeaceFighters
  2. « Un gendarme genevois dans le prochain film de Jacques Audiard », Tribune de Genève,‎ (lire en ligne)
  3. « Un policier genevois tourne avec Marion Cottillard », Le Matin,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Parviz Iskenderov, « Kickboxing World Champion Presents $400K Watch (Video) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), , sur Fightmag.com.au, consulté le