Cardona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cardona (homonymie).
Cardona
Blason de Cardona
Héraldique
Château de Cardona
Château de Cardona
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Municipio
Communauté autonome Catalogne Catalogne
Province Barcelone Province de Barcelone
Comarque Bages
Démographie
Population 5 176 hab. (2008)
Densité 78 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 54′ 49″ N 1° 40′ 50″ E / 41.913611, 1.68055641° 54′ 49″ Nord 1° 40′ 50″ Est / 41.913611, 1.680556
Altitude 507 m
Superficie 6 670 ha = 66,70 km2
Localisation
Image illustrative de l'article Cardona

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

Voir sur la carte administrative de Catalogne
City locator 14.svg
Cardona

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Cardona

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Cardona

Cardona est une commune de la province de Barcelone, en Catalogne, en Espagne, de la comarque de Bages

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château fut construit dans les années 886 par Wifredo Duveteux. il est de style roman et gothique, Les entresols sont composés par la salle dite dorée et la salle dels. Son bijou architectural est la tour de la Minyona (du XIe siècle), de 15 mètres de hauteur et plus de 10 mètres de diamètre, et l'église romane Saint-Vincent de Cardona. Durant le XVe siècle, les ducs de Cardona représentaient la famille la plus importante de la Couronne d'Aragon, juste derrière la Maison Royale. Les membres de cette maison ducale étaient surnommés de "rois sans couronne", puisqu'ils disposaient de domaines territoriaux très étendus aussi bien en Catalogne, qu'en Aragon et à Valence, et des liens dynastiques forts avec les maisons royales de Castille, du Portugal, de la Sicile et de Naples. En 1714, après un siège qui a détruit en bonne partie les murailles du château, Cardona a été l'une des dernières villes à tomber lors de la guerre de Succession d'Espagne le 14 septembre 1714.

Démographie[modifier | modifier le code]

Cardona composée de deux noyaux ou entités singulières de population.

Entidad de población Habitantes (2014)
Cardona 4363
La Coromina 478


Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le château de Cardona : Forteresse médiévale devenue Parador National. Sont incluses la collégiale Saint-Vincent de Cardona avec sa crypte et la tour de la Minyona (servante/domestique).
  • L'église San Miguel : de style gothique, fut construite entre le XIIIème et le début du XIVème siècle. Sa consécration intervient en l'an 1397. L'église est constituée d'une nef centrale flanquée de deux collatéraux, avec quelques ajouts aux siècles suivants. L'élément marquant est la crypte, où les reliques des Saints Martyrs sont gardées : deux retables gothiques, l'un dédié aux onze mille vierges et l'autre à sainte Anne. Un autre centre d'intérêt est l'image de la Vierge du parrainage, d'une belle statue gothique dans un albâtre polychrome du XIVèmesiècle, attribuée aux maîtres de l'atelier de Rieux. Dans l'église nous pouvons contempler aussi une pile baptismale du XVe siècle.
  • Collégiale Saint-Vincent de Cardona : Une œuvre unitaire du XIème siècle, consacrée entre les années 1029 et 1040, il s'agit d'une des plus belles réussites du Premier art roman, elle présente un plan basilical de trois vaisseaux achevés par un transept, auxquels s'adossent trois absides semi-circulaires. Le vaisseau central est présidé par un ample sanctuaire et apparaît couverte d'une voûte en berceau. Sous le sanctuaire existe une crypte qui occupe tout l'espace presbytéral et l'abside centrale. On y trouve également diverses tombes qui forment un remarquable panthéon, comme celle du duc Ferdinand I et le comte Joan Ramon Folc I.
  • La Montaña de sal : la montagne de sel
  • Plaza del Mercado : la place du marché
  • Torre del Botxí (verdugo).
  • La torre de la Minyona : La tour de la domestique.
  • La capilla de Santa Eulalia : chapelle Sainte-Eulalie
  • Le Pont vell.
  • Les Murailles.
  • La maison de Berto Romero et son portique maniériste "bocadillista"
  • Virgen del Patrocinio : La Vierge du Parrainage, XVème siècle.
  • Chevet de San Miquel de Cardona.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]