Cardinal-vicaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le cardinal-vicaire, ou plus officiellement, le vicaire général de sa Sainteté pour le diocèse de Rome est le cardinal à qui le pape, évêque de Rome, délègue le gouvernement de son diocèse en raison des autres charges qui lui incombent. Le cardinal-vicaire exerce donc de facto les fonctions d'évêque diocésain[travail inédit ?] de Rome sans toutefois en porter le titre, exclusivement réservé au pape.

La charge est réservée à un cardinal, comme cela a été établi par décret consistorial de Paul IV en 1558[1]. Lorsque le pape nomme au vicariat un évêque qui n'est pas encore cardinal, celui-ci ne porte pas le titre de vicaire mais celui de pro-vicaire jusqu'à sa création cardinalice.[travail inédit ?]

Conformément au canon 475 du code de droit canonique de 1983, le vicaire général du diocèse de Rome, « aide l'Évêque lui-même dans le gouvernement du diocèse tout entier »[2] mais contrairement aux autres vicaires généraux, sa fonction ne cesse pas avec la vacance du siège épiscopal[3].

Depuis 1929 et les accords du Latran, la juridiction du cardinal-vicaire ne correspond qu'à la partie italienne du diocèse de Rome, un autre vicaire général (le vicaire général pour la Cité du Vatican), également archiprêtre de la basilique Saint-Pierre, étant chargé de l'État de la Cité du Vatican.

Le cardinal-vicaire est assisté par le vice-gérant, également un évêque.

Liste des cardinaux-vicaires et pro-vicaires[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it)Storia del Vicariato di Roma, sur le site officiel du Vicariat
  2. « Canon 475 », Code de droit canonique de 1983
  3. Constitution apostolique Universi Dominici gregis, Partie I, Chap III, alinéa 13
  4. a et b (it) Salle de presse du Saint-Siège, « Rinunce e nomine », sur press.vatican.va, (consulté le 26 mai 2017)