Colorant caramel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Caramel (colorant))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caramel (homonymie).
Colorant caramel
Caramel Color in cola.jpg Ginger ale.jpg
Colorant caramel au sulfite d'ammonium
dans un cola (à gauche) et du ginger ale (à droite)
Identification
Synonymes

C.I. Natural Brown 10

No CAS 8028-89-5
No EINECS 232-435-9
No E E150a, E150b, E150c, E150d,
FEMA 2235
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le colorant caramel (E150), encore appelé caramel colorant, est un colorant alimentaire liquide ou solide, soluble dans l’eau, de couleur jaune clair à brun foncé (couleur caramel), employé pour colorer un grand nombre de denrées alimentaires. On l'obtient par traitement thermique de glucides, le plus souvent en présence d'acides, de bases ou de sels, par un processus de caramélisation. Des agents antimousse de qualité alimentaire peuvent être utilisés en quantité ne dépassant pas celle nécessaire à l'obtention de l'effet attendu.

Dangerosité du colorant caramel[modifier | modifier le code]

L'adjonction d'ammoniaque NH4OH et/ou de sulfites SO32- permet ainsi de produire toute une gamme de colorants répondant aux besoins de l'industrie agroalimentaire désignés par des « classes » de I à IV. Le procédé de fabrication des colorants caramel, à base d'ammoniaque, de sulfite d'ammonium (NH4)2SO3 et de différents peptides, forme un composé, le 4-méthylimidazole (couramment abrégé « 4-MEI »), dont la présence dans ces colorants est soupçonnée depuis les années 1970 d'être cancérogène[1], ce qui a été confirmé en 2014 (cancérigène chez la souris et probablement source de leucémie chez le rat[2]), ainsi que du 2-méthylimidazole (2-MEI) ; ces produits sont présents dans les recettes de boissons très consommées fabriquées dans plusieurs grands pays.

Présent dans les colorants E150c et E150d, le 4-MEI est classé « peut-être cancérogène » (2B) depuis 2011 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC)[3], tandis que l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) réaffirme que « les caramels alimentaires autorisés dans l'Union Européenne ne sont ni génotoxiques ni cancérogènes » mais recommande toutefois de poursuivre les efforts en vue de « maintenir un niveau d’exposition des consommateurs aux sous-produits de ces caramels colorants aussi bas que possible »[4].

Législation européenne[modifier | modifier le code]

L'utilisation des colorants caramel est régie par deux directives de l'Union européenne :

  • La première, la directive 94/36/CE[5], définit les colorants autorisés à être employés dans les denrées alimentaires.
  • La seconde, la directive 95/45/CE[6], établit les critères de pureté spécifiques pour les colorants.

Il existe quatre classes de colorants caramel définies suivant leur mode de production et leur type d'application[5]. La classe I comprend les colorants caramel ordinaires (E150a), la classe II ceux au sulfite caustique (E150b), la classe III ceux dit ammoniacaux (E150c) et la classe IV ceux au sulfite d’ammonium (E150d).

Typologies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Toxicological evaluation of some food colours, enzymes, flavour enhancers, thickening agents, and certain food additives », Organisation mondiale de la santé, 1975.
  2. (en) Michael F. Jacobson, « Carcinogenicity and regulation of caramel colorings », International Journal of Occupational and Environmental Health, vol. 18, no 3,‎ , p. 254-259 (PMID 23026009, DOI 10.1179/1077352512Z.00000000031, lire en ligne) (résumé, vidéo et communiqué de Maney publishing (2014) 26 July Varying levels of carcinogens found in cola worldwide du 26 juillet 2014).
  3. (en) CIRC, « 4-METHYLIMIDAZOLE », sur Monographies du CIRC sur l'Évaluation des Risques de Cancérogénicité pour l'Homme, (consulté le 11 septembre 2016).
  4. CIRC, « Le point des connaissances sur le 4-méthylimidazole (4MEI) », sur Monographies du CIRC sur l'Évaluation des Risques de Cancérogénicité pour l'Homme, (consulté le 11 septembre 2016).
  5. a et b Parlement européen et Conseil de l'europe, « Directive 94/36/CE du Parlement européen et du Conseil, du 30 juin 1994, concernant les colorants destinés à être employés dans les denrées alimentaires », Journal officiel de l’Union européenne, no L 237,‎ 1994, p. 13–29 (résumé, lire en ligne).
  6. Commission des Communautés européennes, « Directive 95/45/CE établissant des critères de pureté spécifiques pour les colorants pouvant être utilisés dans les denrées alimentaires », Journal officiel de l’Union européenne, no L 226,‎ , p. 1-42 (résumé, lire en ligne). [PDF]
  7. a, b, c et d Biochimie agroalimentaire à l'Université de Lille I « Réactions de brunissement – Production de caramel colorant ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]