Caque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une caque est une barrique où l'on presse les harengs salés ou fumés. Par extension, il désigne également un tonneau destiné à d'autres contenus, par exemple de la poudre à canon, du salpêtre ou du suif.

Le mot vient du néerlandais kaak = mâchoire, branchie, ouïe. Caquer, c'est ôter les ouïes, préparer le poisson pour le mettre en caques. C'est à la fin du nl:haringkaken que le hareng est mis en barrique.

Expression[modifier | modifier le code]

Le proverbe La caque sent toujours le hareng vise à attaquer une personne sur ses basses origines. Les harengs étaient entreposés dans une caque (mot néerlandais pour désigner la barrique, le tonneau dans lequel on les empilait) dont l'odeur imprégnait le bois.

La métaphore reflète l'idée que dès la naissance, notre environnement, notre situation font de nous ce que nous sommes et qu'il nous est impossible de nous en détacher.

Le mot caque a un deuxième sens, relié au néerlandais kak (= crotte, merde) et au français caca, et est parfois utilisé dans des expressions relativement vulgaires en remplacement du mot "merde".

C'est la caque, C'est quoi cette caque ?

"Caque" est toutefois moins vulgaire que "merde".

A l'École royale militaire (Belgique), un Caque est un chef de promotion. Le mot est dérivé de cacique. Le Conseil des Caques rassemble les chefs de promotion sous la direction du Grand Caque qui est un élève en dernière année. Le Grand Caque est le représentant des élèves auprès du commandant de l'école.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :