Capitulation de Wittemberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 14 février 2020 à 16:13 et modifiée en dernier par Pelanch3 (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

La capitulation de Wittenberg du , à la suite de la victoire de l'empereur Charles Quint à la bataille de Muehlberg le , met fin à la guerre de Schmalkalden. L'électeur de Saxe Jean-Frédéric est contraint de démissionner. Le Wittemberg et la dignité électorale passent à la branche albertine. La lignée ernestine continue de régner sur la Thuringe méridionale, mais ses territoires se divisent en de nombreux micro-duchés ernestins, appelés duchés saxons, parmi lesquels ceux de Saxe-Weimar-Eisenach, Saxe-Cobourg et Gotha, Saxe-Meiningen, et Saxe-Altenbourg qui durent jusqu'en 1918.

Source

  • Wilderich Weick, HistoIre de la maison de Saxe-Cobourg-Gotha, Impr. et lithographie de D. Raes, (présentation en ligne)