Capitalisme de sauvetage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le capitalisme de sauvetage renvoie à une situation où une économie capitaliste ne peut se maintenir sans l'aide de l'État du fait des déséquilibres macroéconomiques qu'elle a accumulés.

Concept[modifier | modifier le code]

Le capitalisme de sauvetage désigne un mode de fonctionnement du système capitaliste où ce dernier est assisté par l’État pour survivre[1]. Certains considèrent que ce mode de fonctionnement est devenu un mode normal pour le capitalisme moderne[2].

Conséquences[modifier | modifier le code]

En maintenant l'économie à flot par de tels moyens artificiels, la destruction créatrice schumpétérienne est contournée et des entreprises inefficaces prenant des risques excessifs restent en activité, niant ainsi l'un des principaux éléments du développement capitaliste normal[3].

Exemples[modifier | modifier le code]

Le soutien peut prendre la forme d'achat d'actifs toxiques comme en 2008 et de création monétaire comme dans le programmed'assouplissement quantitatif de la Réserve fédérale et d'autres banques centrales.[4] Ce programme a augmenté les actifs détenus par la Réserve fédérale de 0,8 billion de dollars en septembre 2008 à 9 billions de dollars en mai 2022 ou par un facteur de onze.[5] Les sauvetages ont été répétés en 2020, à la différence que cette fois les petites entreprises et les ménages ont également reçu un soutien financier.[6]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « 'Bailout' Capitalism: Two Years On », Center for Economic and Policy Research, (consulté le )
  2. (en) Olaf Cramme et Patrick Diamond, After the Third Way: The Future of Social Democracy in Europe, Bloomsbury Publishing, (ISBN 978-0-85773-071-8, lire en ligne)
  3. (en-US) « Neoliberalism’s Bailout Problem », Boston Review (consulté le )
  4. (en-GB) Weinstein, « PERI - Neoliberalism’s Bailout Problem », peri.umass.edu (consulté le )
  5. Board of Governors of the Federal Reserve System (US), « Assets: Total Assets: Total Assets (Less Eliminations from Consolidation): Wednesday Level », FRED, Federal Reserve Bank of St. Louis, (consulté le )
  6. Komlos, « The American Gordian Knot », Real-world economics review, (consulté le ), p. 103-108